Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

Les conseils de base


L’overclocking, qu’est-ce, pourquoi et comment ?
Les conseils de base

Voyons maintenant quelques conseils de base pour réussir un overclocking. Tout d’abord, n’espérez pas overclocker tout ce qui passe entre vos mains. En effet, bon nombre d’ordinateurs achetés en grandes surfaces n’offrent pas la possibilité de faire tourner votre processeur plus vite qu’à l’origine. Non pas que ce matériel soit mauvais, mais plutôt que la majorité des cartes mères qui équipent ces tours sont basiques et n’offrent que très rarement des options avancées dans le bios (changement de fréquence FSB, ratio, Vcore…). Comment ? J’ai dit quelque chose d’immonde ?



Le bios ?

Ah, oui, pardon, commençons par le début. Chaque ordinateur a besoin d’un petit programme qui est lu et se charge dans une mémoire au démarrage. Il permet à l’ordinateur de contrôler tout ce qui est branché sur la carte mère et si tout fonctionne bien, mais aussi de modifier certains paramètres que nous allons voir un peu plus loin. Ce programme est inscrit dans une puce qui prend place sur la carte mère. Sans cette puce et sans ce programme qui y est inscrit (pour chaque carte mère, un programme spécifique est adapté, et change en fonction des caractéristiques de cette dernière, et donc n’est en aucun cas interchangeable avec un autre), l’ordinateur est dans l’impossibilité de démarrer ! L’ensemble (programme et puce) est ce que l’on appelle couramment le « bios ». Ce « bios » est donc nécessaire non seulement au moment du démarrage de la machine mais aussi tout le temps du fonctionnement de cette dernière. Il intègre une multitude de paramètres plus ou moins importants et variés en fonction de la version de la carte et de son évolution (ou son ancienneté) dans le temps. Donc en fonction de ces différents bios, il peut exister une multitude de modifications ou réglages qui peuvent être faits pour améliorer les performances de la machine, aussi bien pour le processeur, que la mémoire…

Malheureusement, certaines machines vendues sont équipées de bios basiques avec les cartes dites bas de gamme ou économiques ou tout simplement pour éviter que l’utilisateur ne modifie certains paramètres qui pourraient être dangereux pour le bon fonctionnement, voire même détruire purement le matériel (je pense par exemple à une certain fabricant d’ordinateur pourtant connu), pour garder une image de marque de solidité et donc une part du marché de l’informatique matérielle.

Donc pour reprendre, il est important d’avoir une carte mère intégrant un bios relativement complet et une évolution du chipset (encore un autre gros mot !) compatible avec ce que l’on veut faire. Pour information, le chipset est une puce de la carte mère qui permet de faire le lien entre les différents constituants qui y sont implantés (processeur, carte graphique, ram (mémoire), carte son, disque(s) dur(s), lecteur(s) CD Rom ou DVD…) Pour exemple dans l’évolution de certains chipset VIA : KT133, KT133A, KT266, KT266A, KT333, KT400, KT400A, KT600…, chacun apportant de nouvelles fonctions ou améliorations à la machine.
Ensuite, il faut un bon refroidissement de l’ensemble et du processeur, car c’est lui qui chauffe le plus (plus il est rapide, et plus il chauffe, un peu comme pour nous, entre une marche tranquille, une marche forcée et une course !).
Enfin, et ce n’est pas le plus simple, il faut « tomber » sur une bonne série de processeurs, car là aussi, il existe différentes évolutions qui vont permettre une montée en puissance plus ou moins facile (ou difficile !).
Et en dernier, il faut connaître les limites potentielles de chaque « série », que ce soit au niveau de la fréquence, mais aussi le plus important, la tension que l’on peut y appliquer pour y arriver !



Comment, il faut aussi changer la tension ?

Et bien oui, car comme l’athlète qui veut arriver à un certain niveau de performances, et qui va prendre certains produits plus ou moins autorisés, ou se gaver de sucres avant la course (énergie qu’il lui faudra pour atteindre le niveau de performance recherchée), le processeur doit aussi prendre un « plus » pour arriver au stade voulu. Et ce « plus » dans son cas est une augmentation de la tension.
Attention néanmoins, car contrairement au corps humain qui peut se débarrasser des excédants plus ou moins rapidement, le processeur ne peut pas le faire si ces derniers sont trop importants ou si son refroidissement n’est pas suffisant !
Et il arrive alors ce qui est le cauchemar de chaque overclockeur en herbe, à savoir que ce cher processeur peut partir en fumée, dans le meilleur des cas sans causer d’autres dégâts, et dans le pire des cas avec l’obligation de remplacer une grosse partie du reste du matériel qui aura alors aussi souffert !
Aussi, et en fonction des séries de processeurs et de leurs refroidissements respectifs, l’augmentation de tension maximum peut varier d’un rien à des valeurs affolantes ! (0.05V à plus de 0.5V dans certains cas !) (du morceau de sucre au produit interdit et dangereux !)

Bien sûr, ceci est également valable pour bien d’autres composants tels que cartes graphiques, mémoires…

En conclusion et avant de passer à un stade supérieur, il faut tout d’abord une carte mère permettant la modification d’une foule de paramètres dans le bios, paramètres qui vont alors influer sur les performances brutes de la machine. Ensuite, l’importance de la série du processeur qui peut tout changer ! Enfin, encore un paramètre qui pourra être traité par la suite, l’importance de la fréquence d’origine, la possibilité d’évolution et le bridage ou non du coefficient multiplicateur du processeur. A l’heure où j’écris ces lignes, tous les processeurs sortant des usines où ils sont fabriqués ont ces fameux coefficients bloqués, mais on peut encore trouver de belles séries de processeurs non bloqués qui pourront encore faire la joie de certains overclockeurs en herbe ou même confirmés, acharnés ou fous !



Le bruit et les steppingsExplications sur l’overclocking

Informations


  • Auteur : jeannot61
  • Nombre d'affichages de cette page : 1637
  • Publié le : 15/10/2004 à 13h08

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires