Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

Test du ventirad Be Quiet Dark Rock Pro C1


Test du ventirad Be Quiet Dark Rock Pro C1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Après Ariéhm, c'est Hawk.75 qui s'est lancé dans le test d'un deuxième nouveau ventirad, proposé par Be Quiet, déjà bien connu dans le monde des alimentations pour son sérieux et la qualité de ses produits. Le produit testé est le tout nouveau Be Quiet Dark Rock Pro C1



Introduction

Nous avons le plaisir, après les tests du DARK ROCK C1 et de l’alimentation Dark Power Pro P9 850W 80 Plus Gold de be quiet!, de vous présenter le DARK ROCK PRO C1.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

be quiet!, nous gratifiant encore de leur confiance et que nous remercions encore en passant, nous met entre nos petites mains bénévoles le fer de lance de leur radiateur. Prévu pour encaisser 220 watts de TDP nous allons le mettre face à un autre radiateur connu le Noctua NH-U12p et comme indice le radbox Intel, qui comme vous allez le voir va rendre les armes très, mais alors très vite.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Avant de commencer le déballage de cette belle boite noire, voici le protocole du test.

Il ne s’agit pas ici de battre des records d’OC mais de faire chauffer le CPU, et pour ce faire, on va utiliser un panel d’outils que voici :


  • OCCT : que tout le monde connait et qui a la réputation d’en mettre plein la tête à votre CPU.
  • wPrime : un poil moins violent qu’OCCT mais tout aussi générateur de watts.
  • cinebench r11.4 : plus représentatif de ce que l’on peut faire de son PC lors d’une utilisation en jeu.
  • superPI : le célèbre logiciel de calcul, qui se relève être un bon représentant de ce qu’un CPU peut dégager en utilisation courante soutenue.
  • Jeux : et bien oui, on est joueur ou on ne l’est pas, c’est un ensemble de différents jeux (world of tank, dirt 2, suprême commander).


La configuration de tests :
  • Intel core i7 860
  • Asus p7p55-e pro
  • Corsair Dominator 4 Go
  • Asus GTX 275
  • DD Samsung F3 1 To
  • Windows 7 pro 64bits

Nous allons faire les essais sur les fréquences d’origine à 2.8 Ghz, puis overclocké à 3.6 Ghz, et enfin à 3.8 Ghz . Nous n’avons pas poussé les tests plus loin car la température était selon nous trop élevée, nous n’avons pas voulu prendre le risque de griller notre CPU.

Vous verrez aussi qu’avec le radbox Intel, nous avons atteint des sommets dangereux mais très courts car nous avons coupé le test très vite.

Bon allez, trêve de bavardages, si nous passions enfin au sujet qui nous intéresse, le DARK ROCK PRO C1 !



Le déballage

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

On remarque que le ventirad est très bien protégé, et les accessoires sont tous dans une petite boite annexe.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Question protection on est à l’ abri !

Le contenu de la boite annexe, la notice (important), les vis nécessaires à la fixation et les différents adaptateurs suivant le socket de votre processeur.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Puisque de belles paroles ne remplacent pas la vue, voici un petit album de la bête. Et je dois avouer que ce ventirad est une belle pièce d'orfèvrerie notamment au niveau des caloducs.

Alors je vous laisse apprécier ce ventirad.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Vous aurez noté la connectique en Y pour les deux ventilateurs.

Par contre petit soucis, peut-être mon modèle d’essai, mais je n’avais pas de monitoring de la vitesse de rotation alors que c’était cablé, nous ne manquerons pas à l’occasion de poser la question à be quiet!.

Alors vous ne trouvez pas qu'il est beau ?

De plus la base à une très bonne finition, même si ma photo ne le rend pas très bien.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Un des ventilateurs, de très bonne facture et surtout avec un patin en caoutchouc qui fait le tour du cerclage du ventilateur vu dans le cercle rouge ci dessous.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Donc en plus d'être silencieux une fois la rotation régulée, on ne risque pas d'être gêné par d'éventuelles vibrations.

Après ces émotions, il convient de faire la pesée de nos challengers, et cela surprend :

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Comme on peut le voir, le vainqueur par KO est le poids lourd de be quiet!, d’un autre coté c’est sa tasse de thé. Donc nous avons 1.2 kg pour le be quiet!, suivi du Noctua à 800 g et pour finir 270 g pour le radbox Intel, chut, surtout ne pas rire !

Vous comprendrez que le radbox Intel est tout à fait disproportionné par rapport à la puissance du CPU avec lequel il est vendu, économie quand tu nous tiens. Monsieur Intel, autant vendre le CPU moins cher sans ce radiateur infâme.

Passons maintenant au dernier chapitre avant les tests, l’installation :

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

L’installation est facile à préparer mais alors beaucoup plus dure à installer, l’idée principale est bonne, puisqu’il n’y a pas besoin de démonter les ventilateurs pour l’installation comme le Noctua.

Par contre impossible de faire l’installation de la carte mère à plat comme tous les autres ventirads du marché, et c’est là le souci, il faudrait trois mains.

Il faut pour ne pas être gêné, un boitier disposant d’un accès au dos de la carte mère est préférable, comme cela la carte mère sera maintenue. Si ce n’est pas le cas vous devrez impérativement faire un jeu d’équilibre entre la carte mère, le ventirad et la plaque arrière (backplate).

Autre soucis, comme tous les ventirads double tour, il faut impérativement de la mémoire « low profil », j’entends par là sans radiateur proéminent comme nos Corsair « Dominator ».

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Et une fois les ailettes enlevées, le problème ne se pose plus, mais toutes les mémoires n’ont pas cette capacité à se déshabiller. Donc méfiance.

Une fois en place…

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

À titre de comparaison, le Noctua et le ventirad Intel vue interne et vue extérieure.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Je n’ai pour ma part eu aucun souci avec la pâte thermique, une bonne goutte à peine plus grosse qu’une tête d’épingle au centre et on fixe le ventirad. Mais d’ici peu de temps on testera cette pâte thermique face à la concurrence.

Voici ce que j’ai eu en enlevant le ventirad :

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Passons maintenant à la confrontation en chiffres. Les tests ont débuté dans une pièce relativement fraiche (21°) quand nous avons commencé avec le Noctua, puis le beau temps et le reste des chiffres ont été faits dans une pièce à 24-25°, pour être objectif nous avons retranché 3-4° pour les premiers tests à la fréquence d’origine. Ensuite ils sont tous avec une pièce à la même température.

Première série à la fréquence d’origine :

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Nous allons commencer par le ventirad Intel, et bien je vous invite à le changer rapidement il est en moyenne 15° plus chaud au repos et plus de 20° en charge, et comme on peut le voir, la chaleur se répercute sur la carte mère.


Bref ne prenez pas de risque avec votre matériel, tout le monde sait que la chaleur est l’ennemi de nos chers composants.


On remarque la bonne tenue du Noctua face au monstre Noir, mais il concède en moyenne 1 à 2° au repos et 4 à 5 ° en charge.


Donc victoire au be quiet! Dark Rock Pro C1.


Voyons ce que cela donne quand on pousse un peu la fréquence, nous sommes maintenant à 3.6 Ghz, avec toutes options (économie d’énergie, turbo mode, hyper threading).

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Alors là chapeau Intel, votre ventirad n’est pas terrible, mais votre I7 encaisse. Bon la température relevée le fut que quelques secondes, nous nous attendions à ce que le radbox soit à genoux, donc nous étions prêt à stopper le test ce qui fut fait à la découverte du beau 99°, j’ai même failli téléphoner aux pompiers.

Vous connaissez notre point de vue, à la poubelle le radbox.

Vous remarquerez la bonne résistance du Noctua, mais OCCT arrive à lui faire comprendre qui est le chef et c’est encore une fois le be quiet! Dark Rock Pro C1 qui sort vainqueur. Cette fois ci les écarts se creusent un peu plus …. A suivre ….

Maintenant nous commençons à nous dire que nos actions EDF vont nous rapporter, vous comprendrez que nous n’avons pas poursuivi avec le radbox Intel car avec 1.3v de Vcore cela commence sérieusement à consommer et par conséquent à chauffer.

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Le test OCCT étant plus contraignant que les autres, il fait travailler votre système à « 110% », ce dernier est passé avec le be quiet! mais a échoué avec le Noctua.

Les autres tests sont passés mais on commence à atteindre des températures élevées.

Au repos les températures sont relativement très proches merci les économies d’énergie, par contre en charge on arrive à 3 ou 4 ° d’écart. La différence est moins importante que sur les fréquences précédentes à cause de la gestion des ventilateurs, alors que le be quiet! n’a pas augmenté beaucoup sa vitesse, le Noctua opère à sa vitesse maximum, et par conséquent se montre plus bruyant, mais je vous rassure c’est peu en comparaison de la carte graphique.

Le ventirad de be quiet! est encore le vainqueur de ce match.

Pour le palier 4 Ghz, le Noctua a rendu les armes, 1.352V de Vcore était trop pour lui, mais par pour le be quiet! par contre là on entend les ventilateurs qui une fois dans les tours se font entendre, mais faut dire qu’à cette vitesse et à ce voltage on consomme plus de 200 watts tout de même !

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1



La conclusion :

be quiet! nous gratifie d’un très bon radiateur, la référence qu’est notre Noctua, ne peut pas suivre la montée en fréquence et en puissance. Et c’est là où réside l’intérêt d’un produit comme le DARK ROCK PRO C1, il est clairement prévu pour les overclockeurs.

Nous saluons la volonté de proposer un produit différent de par sa fixation, et comme je l’ai déjà dit, le fait de ne pas démonter les ventilateurs est appréciable, mais il faut être très méthodique pour le fixer, car ce n’est pas évident.

Donc si votre intérêt est juste de remplacer le radbox, il existe des ventirads moins chers et à des années lumière de la solution Intel. Par contre si c’est une question d’esthétique et/ou de refroidissement, alors là foncez, il est magnifique dans son écrin noir.

Maintenant votre but est d’overclocker votre CPU, le DARK ROCK PRO C1 est fait pour vous et il ne vous lâchera pas de sitôt.

Une remarque qui a son importance : le Dark Rock Pro a la particularité de s'orienter avec le flux d'air horizontal sur les sockets AM2 et AM3, permettant ainsi l'aspiration de l'air à droite et le refoulement de l'air à gauche, vers le ventilateur arrière de la tour, comme sur la photo de la configuration de Jeannot ci-dessous !

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Par conséquent Pc-Boost.com attribue sa médaille d'or pour cet excellent produit !

Nous remercions be quiet!


test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

Pc-Boost.com attribue sa médaille d'or pour cet excellent produit !


Avec tous nos remerciements à :

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1

test_du_ventirad_be_quiet_dark_rock_pro_c1



Informations


  • Auteur : Hawk.75
  • Nombre d'affichages de cette page : 8146
  • Publié le : 02/05/2011 à 13h08

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires