Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
S'enregistrer Se connecter pour profiter des fonctionnalités du site

Test du Pure Loop 240mm de be quiet!


Test du Pure Loop 240mm de be quiet!

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

Be quiet!, qui est un acteur incontournable dans le monde du refroidissement, vient de sortir un nouveau kit de refroidissement All In One après un premier jet sous la forme du modèle Silent Loop.

De fait, de nombreuses améliorations ont été apportées après la première expérience acquise avec les premiers modèles de la marque.
En effet, le premier modèle n’a pas été exempt de problèmes malgré une conception soignée, et plutôt que de continuer à diffuser un modèle perfectible, be quiet! a préféré arrêter la production et se concentrer sur une toute nouvelle conception sous la forme de ce nouveau Pure Loop.

C’est donc ce nouveau produit qui va être testé. Et pour faire le choix exact du modèle, c‘est en suivant les préconisations du fabricant que nous avons jeté notre dévolu sur le 240mm, en parfait accord avec le TDP initial du processeur en question, un Ryzen 5 3600X (95W).

Alors ce nouveau modèle va-t-il répondre à nos attentes, tant en termes de refroidissement que de silence ?




Compatibilités recommandées en fonction des processeurs :

Pour information, ce sont donc pas moins de quatre modèles qui sont proposés avec une prise en charge complète des différents sockets grand public de chez AMD et Intel. À l’exception des processeurs AMD Ryzen Threadripper (Socket TR4/sTRX4), le Pure Loop sera disponible en quatre tailles différentes. Voici donc les recommandations de modèles en fonction de l’utilisation souhaitée du Pure Loop :


  • Pure Loop 120mm AMD Ryzen 3 (ou inférieur), Intel Core i3
  • Pure Loop 240mm AMD Ryzen 5, Intel Core i5
  • Pure Loop 280mm AMD Ryzen 5/7, Intel Core i5/i7
  • Pure Loop 360mm AMD Ryzen 7/9, Intel Core i7/i9

Comme énoncé ci-dessus, la configuration de test étant à base de Ryzen 7 3600X, le Pure Loop choisi a été naturellement le modèle 240mm, correspondant donc directement au TDP à dissiper du processeur. Si un modèle plus gros avait été choisi, par exemple le 280 ou le 360mm, il n’aurait pas forcément été représentatif par rapport à la réalité du terrain, comme par exemple ou compte tenu des tours Gamers généralement assez petites et parfois limitées pour recevoir de gros modèles de watercooling. En outre, une tour Gamer est en général à base de Ryzen 5 3600 ou 3600X, et il sera alors très représentatif de tester le modèle en correspondance, à savoir ce 240mm !



Découverte de la boîte

Comme à l’accoutumée, be quiet! soigne ses boîtes et présente son nouveau Pure Loop sur fond noir. De nombreuses caractéristiques sont présentes et permettent de se faire un avis assez rapide sur le contenu. Bien que deux langues soient utilisées principalement pour la présentation, l’anglais et l’allemand, il est possible de flasher un QR code pour obtenir également des indications en français.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Ouverture de la boîte.

Assez attendu, il est temps de passer à l’ouverture de la boîte. L’ensemble des pièces est soigneusement rangé dans un carton préformé qui protège bien toutes les parties séparées.

Chaque élément est également encore emballé à part, soit dans du carton, par exemple pour le radiateur, soit dans du plastique, pour le reste (ventilateurs, tuyaux, plaque froide, biberon de liquide, …). Un carton supplémentaire renferme l’ensemble des fixations nécessaires aux différents types de sockets de chez AMD et Intel, mais également les différentes vis pour la fixation et la mise en place des ventilateurs sur le radiateur et de ce dernier dans le boîtier de la tour.

Une fois l’ensemble sorti, on y découvre également une notice, mais qui malheureusement n’est qu’en anglais et en allemand. Il faudra donc flasher le QR code sur le côté de la boîte pour y retrouver les instructions également en français. Dommage, car bon nombre d’autres notices de produits précédents de be quiet! intégraient d’origine le français !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Le biberon de liquide

Le biberon d’une contenance de 100ml rajouté dans le kit permettra une mise à niveau du liquide au bout d’une utilisation d’environ 2 ans, cela évitera de devoir en racheter à part, c’est un bon point qu’il faut noter ici !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Les ventilateurs

Les deux ventilateurs sont des Pure Wings 2, bien connus pour leur silence et leur pression statique qu’ils engendrent, donc garants d’un bon flux d’air qui passera au travers du radiateur.

Ils sont donnés pour une rotation maximale de 2000tr/min, et ce pour un diamètre de 120mm chacun. La consommation de courant est donnée pour 0.30A chacun, ce qui permet de les coupler ensemble sur une même prise pins de la carte-mère, sans provoquer de surconsommation. Ainsi, et logiquement, c’est adapté à toutes les cartes mères du marché !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



La pompe

Ce choix de déporter la pompe est assez astucieux, car il permettra d’une part de limiter les vibrations transmises au boîtier, et d’autre part de faciliter la purge de l’air dans le circuit, et notamment dans la plaque froide qui prendra place sur le processeur. C’est un gros plus bénéfique par rapport à l’ancienne génération, car la pompe reste alors toujours immergée dans le liquide, ce qui n’était pas forcément toujours le cas avant, surtout si la purge d’air n‘était pas bien faite dans le waterblock (plaque froide). Il faut d’ailleurs dire que monter un kit AIO dans un boîtier peut paraître simple à la base, mais il faut connaître la procédure de purge de l’ensemble pour éviter l’air résiduel dans le waterblock. Là, cette fois-ci, be quiet! l’a bien compris, et a alors simplifié le montage en limitant au maximum ce problème de purge grâce à cette pompe déportée sur les tuyaux, et plus dans le waterblock ! Bravo, c’est encore une source de problème qui a été éliminée !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Les tuyaux

Pour les tuyaux, ils sont de longueur suffisante pour la majorité des boîtiers actuels, puisque laissant la possibilité d’éloigner la plaque froide de 400mm du radiateur.
Gainés de plastique noir et très flexibles, ils assurent alors un look très esthétique et une garantie de maintient mécanique et thermique des tubes caoutchouc.



Le radiateur

Concernant le radiateur, il est donné pour des dimensions de 277mm X 120mm X 27mm, et est constitué principalement d’aluminium. Il est pourvu d’un orifice de remplissage pour la maintenance/le remplissage du circuit en cycle fermé. Il faut savoir que même si l’ensemble est étanche, il n’en reste pas moins qu’une partie du liquide a tendance à s’évaporer naturellement et progressivement u cours des longs mois d’utilisation ! Encore un bon point de la marque !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



La plaque froide

La plaque froide, quant à elle, avec sa base en cuivre nickelé, ne contient plus la pompe comme sur le premier modèle, cette dernière étant cette fois-ci reléguée et déportée directement sur les tuyaux ! L’ensemble est néanmoins assez imposant et respire là aussi la qualité. Sa base de cuivre nickelé permettra aux afficionados de métal liquide d’utiliser ce dernier à la place de la pâte thermique. Un connecteur 3pins est relié à cette plaque, permettant d’alimenter des DELs intégrées, et de donner un petit effet sympathique de lumière blanche dans le boîtier. Le choix de ce connecteur peut être discutable, car bon nombre d’utilisateurs recherchent certainement aujourd’hui plutôt la possibilité d’un éclairage RGB, mais il est aussi intelligent, car il permettra de donner une touche de blanc à ceux et celles qui ne possèdent aujourd’hui pas encore de gestion RGB sur leur carte-mère. Les tests ultérieurs permettront de voir si le choix est judicieux ou pas…

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Les accessoires

Dans le petit carton se trouvent les accessoires. Tout s’y trouve en fonction des différents montages, que ce soit sur AMD ou Intel.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Les câbles en Y

Ces câbles sont prévus pour appairer les ventilateurs entre eux, mais également pour brancher la pompe et la plaque froide sur le 12V via une fiche SATA. Il est noter qu'il y a aussi la possibilité de brancher la pompe directement sur la carte-mère si cette dernière possède un emplacement spécifique pour ce faire.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet




La notice

En ce qui concerne la notice, il est regrettable de ne l’avoir qu’en anglais et en allemand. Cependant un QR code permet de la télécharger en français. Néanmoins, et pour la majorité des utilisateurs, les schémas sont très ludiques. Il est à noter que pour le montage sur une carte-mère AM3(+), il faudra rajouter les petites rondelles cales sous les entretoises, alors que pour un montage sur une carte-mère AM4, il faudra éviter de monter ces rondelles, et donc juste monter les entretoises fournies dans le kit.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



La configuration de tests

Cette configuration est très récente, puisque basée sur des éléments somme toute assez classiques, notamment pour une configuration Gamers :


  • Carte mère : Asus TUF Gaming B550 Plus
  • Processeur : Ryzen 3 3600X 3.8GHz/4.4GHz (base/en mode Turbo)
  • Refroidissement : Pure Loop 240 de be quiet!
  • Mémoire : 4 X 8Go Kingston Hyper X Fury 3200MHz
  • Carte graphique : Sapphire RX 590 Nitro+ flashée Special Edition
  • Alimentation : Dark Power Pro P9 850W 80 Plus Gold de be quiet!
  • Stockage : SSD Samsung 840 Pro 256Go + 2 x Western Digital 1.5To
  • Système : Windows 10 64bits ver.2004
  • Tour : be quiet! Pure Base 500DX


Le montage du Pure Loop 240

Pour le montage, rien de bien compliqué. Après avoir démonté le Dark Rock Pro 4, il faut monter les attaches de base pour la plaque froide du Pure Loop. Il est à noter que ces attaches semblent correspondre aux attaches du Dark Rock Pro 4, tant en dimensions qu’en hauteur.


Attention néanmoins, car dans le cas d’un montage AM3(+), il faudra rajouter des rondelles d’épaisseur sous les entretoises de base, alors que pour un montage AM4, il ne faudra pas surtout pas les monter pour que la plaque froide puisse rentrer en contact correct avec le haut du processeur.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

À gauche, l'ensemble de montage pour les sockets AMD. À droite, et en haut, les quatre rondelles d'épaisseur à monter uniquement sur socket AM3(+), en plus de toutes les autres pièces (en bas) pour le socket AM4.



Montage de la base pour la plaque froide

Le montage est simple. Les fixations métalliques se montent en lieu et place des éléments d'origine, et utilisent la plaque arrière de la carte-mère.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Montage des ventilateurs sur le radiateur

Dans un premier temps, il faut monter les ventilateurs sur le radiateur. À ce sujet, be quiet! recommande de les monter de telle façon qu’ils envoient le flux d’air sur le radiateur, plutôt que d’aspirer le flux d’air passant par le radiateur. Les ventilateurs sont donc montés de telle façon qu’ils se placent en dessous du radiateur, qui lui sera disposé horizontalement sous la partie haute de la tour. Ainsi l’air réchauffé sera directement refoulé vers l’extérieur par le haut de la tour.
Il y aurait aussi la possibilité de monter le radiateur en façade, et aspirer l’air frais de l’avant, mais l’air réchauffé aurait été rejeté dans la tour, occasionnant alors un réchauffement interne des composants, et donc un moins bon refroidissement de ces derniers. En fonction de votre configuration, il faudra donc soit privilégier le montage actuel dans le haut de la tour, soit le montage en façade, en fonction des résultats que vous voudrez obtenir !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Montage du radiateur dans la tour

Une fois les ventilateurs montés sur le radiateur, l’ensemble est monté à l’emplacement choisi par l’utilisateur. Ici, c’est au niveau de la partie haute de la tour.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

La fixation du radiateur est très simple. À noter que pour ce montage, de petites rondelles en carton ont été rajoutées pour éviter de marquer la peinture du boîtier, mais il n’y a aucune obligation à cela.



Montage de la plaque froide

Avant toute chose, il faut bien entendu nettoyer le haut du processeur. Ensuite, l faut y appliquer la pâte thermique. Ici, cette dernière a été appliquée en croix et avec quelques petits points supplémentaires. La pâte thermique livrée avec le kit est suffisamment liquide pour pouvoir ensuite s'étaler librement entre le processeur et la base de la plaque froide.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

Il faut ensuite monter la plaque froide. Il ne faudra surtout pas oublier de retirer la protection d'origine ! L'état de surface de la plaque est relativement lisse et réfléchissant.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

Voici donc maintenant la plaque froide montée !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

Après le branchement des différents câbles, c'est propre et dégagé ! La carte graphique peut à nouveau prendre place !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



On démarre l'ordinateur !

L'heure est arrivée de démarrer l'ordinateur. Si toutes les précautions ont été prises, il ne devrait pas y avoir de problème, notamment avec l'air qui devrait, comme dans cette configuration, être remonté vers le radiateur, et ne plus stagner dans une autre partie du circuit, par exemple dans la plaque froide. C'est là que le fait d'avoir monté une pompe découplée de la plaque froide prend toute son importance, puisque l'air qui y est peut-être encore resté enfermé va directement être chassé, car la pompe reste constamment immergée ! Ce n'est pas le cas lorsque la pompe est intégrée à la plaque froide, car s'il y reste de l'air, la pompe va avoir du mal à s'amorcer ou l'air résiduel qui y serait enfermé ne permettrait pas un échange efficace des calories, et pourrait même à terme provoquer une usure prématurée de l'ensemble ! Ici, que nenni, la pompe reste immergée et ne risque pas de se désamorcer et aidera à l'évacuation de l'air dans la plaque froide ! C'est un très bon point par rapport à de nombreux autres systèmes pompe intégrée à la plaque froide !

La pompe engendre de très faibles vibrations, qu'il est possible de percevoir en la touchant, mais ces dernières sont largement gommées par le fait qu'elle ait été montée sur les tuyaux et non sur la plaque froide. En jetant un oeil sur sa fréquence de fonctionnement, elle tourne aux environs de 5400tr/min. Néanmoins, si des vibrations se font entendre, c'est tout simplement que les tuyaux sont en contact avec un autre élément, par exemple la carte graphique, il suffira alors de les en éloigner pour les faire disparaître !

Afin de vous faire découvrir l'ensemble, voici quelques photos avec différents couleurs RGB du boîtier. La plaque froide quant à elle est éclairée d'une seule couleur, très neutre , du blanc ! L'ensemble reste très joli, quelle que soit la configuration, mais il est en quelque sorte dommage que be quiet! n'ait pas songé à intégrer la possibilité d'un éclairage RGB pour les configurations compatibles. Ceci étant, pour les possesseurs de configurations non RGB, le fait d'avoir voulu préserver une couleur neutre comme le blanc est une bonne chose. Ensuite, cela restera à l'appréciation de chacun !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet


test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



Les performances

Mais quelles sont les performances de ce Pure Loop ? Afin de tester ces dernières, il a été effectué des séances de torture sous OCCT CPU avec plusieurs modes spécifiques :


  • En mode Silent
  • En mode Standard
  • En mode Turbo
  • En mode Full Speed

Pour chaque mode, il a été non seulement pris les relevés des températures, mais également ceux du bruit émis, à 1m et à 30 cm.



En mode Silent

Ce mode est le plus silencieux. Mis à part les ventilateurs du Silent Loop, tous les autres s'arrêtent. Ils ne redémarrent que si la température interne de la tour devient importante, puis s'arrêtent lorsque cette dernière est retombée à des valeurs très contenues.

C'est très silencieux, et en fait on n'entent rien, ou presque, il faut déjà approcher l'oreille pour espérer entendre un léger souffle, et encore ! À un mètre, ce ne sont que 32dB qui sont relevés, et à 30cm, 32.9dB, autant dire que c'est très silencieux !

Du côté des températures, ça monte assez vite, mais pour se stabiliser ensuite à des valeurs tout à fait supportables pour le processeur. De ce point de vue, le Pure Loop fait déjà relativement bien son travail !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



En mode Standard

C'est le mode généralement utilisé sur de nombreuses configurations. Les ventilateurs peuvent s'arrêter de temps en temps, puis redémarrent lorsque c'est nécessaire.

C'est encore une fois très silencieux, même si les ventilateurs tournent assez souvent. À un mètre, ce ne sont encore que 32dB qui sont relevés, et à 30cm, 33dB, autant dire que c'est encore très silencieux !

Du côté des températures, elles sont déjà un peu mieux contenues du fait d'un meilleur brassage de l'air dans le radiateur. Le Pure Loop est donc plus efficace.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



En mode Turbo

Cette fois-ci, les ventilateurs tournent en continu et peuvent accélérer au besoin. Le brassage de l'air est donc très efficace et le radiateur est d'autant mieux refroidi. Le processeur est donc mieux rafraichi.

Au niveau du bruit relevé, cela reste très silencieux. À un mètre, ce sont 33dB qui sont relevés, soit un petit dB de plus qu'avant, et à 30cm, 35.6dB, autant dire que c'est encore très silencieux !

Au niveau des températures, là encore elles baissent et le processeur est encore mieux refroidi, ce qui est logique. Le Pure Loop devient très efficace.

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet



En mode Full Speed

C'est le mode qui fait tourner tous les ventilateurs à la vitesse maximale.

Le brassage de l'air est maximum, mais pas forcément optimal. En fait, c'est là que le Pure Loop se fait réellement entendre, avec 43.7dB à un mètre et 50.1dB à 30cm !

Cependant, le gain de refroidissement est loin d'être significatif par rapport au mode Turbo, même si les performances sont encore meilleures !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

Il faut néanmoins noter que la grille supérieure du boîtier contribue également à freiner le flux d'air provenant du Pure Loop, et donc privilégie l'accroissement du bruit généré.



Et en jeu ?

Des tests ont été effectués en jeu. C'est le mode Turbo qui a été privilégié. Pour avoir une indication assez fiable des températures, le mode RGB a été réglé sur le mode intelligent, à savoir que la lumière sera verte jusqu'à 40°C, orange jusqu'à 60°C et rouge au-delà . Les températures ne sont passées que très rarement dans le rouge, et dans ce cas, sont vite repassées à l'orange grâce à la gestion des ventilateurs de la carte-mère. Autant dire que le pure Loop a alors bien fait son travail dans les parties de jeu !



Et en bureautique par exemple ?

En bureautique, en mode Silent, et en utilisant toujours les couleurs du RGB, ces dernières passaient du vert à l'orange, puis de nouveau au vert, et de nouveau à l'orange... En fait, comme les ventilateurs ne tournent que rarement, ceci explique cela !
En mode Standard, le vert est de mise, avec rarement des passages à l'orange.
Enfin en mode Turbo, l'orange n'est plus de mise, ou très rarement, tout reste vert !



Et en conclusion ?

Quelques temps auparavant, des tests de refroidissement avaient été faits sur cette même configuration avec le Dark Rock Pro 4. Force est de constater que le Pure Loop le bat de quelques petits degrés en termes de refroidissement. Néanmoins, en mode Full Speed, c'est le Dark Rock Pro 4 qui reste plus silencieux. Donc il est possible de dire que le Pure Loop est un excellent ensemble AIO.

Reste à savoir si vous préférez privilégier le silence ou le refroidissement extrême. Néanmoins, avec une bonne gestion des ventilateurs, le Pure Loop vous satisfera amplement et dans de nombreuses situations. Veillez néanmoins à choisir le modèle en fonction de votre processeur, comme indiqué bien plus haut dans ce test.

En ce qui concerne l'esthétique, le Pure Loop apportera une touche sympathique à votre configuration si vous possédez une vitre latérale. Il est cependant dommage que be quiet! n'ait pas pu proposer d'autres couleurs que le blanc pour la plaque froide. Néanmoins, pour les utilisateurs ne possédant pas de carte-mère pouvant gérer le RGB, cette lumière blanche apportera une belle touche à la configuration. Enfin pour les possesseurs de configuration RGB, les photos prises pour ce test démontrent que cela peut aussi apporter une touche d'originalité à l'ensemble.

Pour terminer, quelques tarifs avec les quatre modèles disponibles chez be quiet! :

  • Pure Loop 120mm : 84,90 €
  • Pure Loop 240mm : 94,90 €
  • Pure Loop 280mm : 104,90 €
  • Pure Loop 360mm : 119,90 €

Du coup ces modèles sont plus abordables que les précédents Silent Loop, et que bon nombre de kits AIO du commerce !


EDIT du 19/10/2020 : afin de réaliser un autre test de système de refroidissement, le Pure Loop a été démonté, et cela a permis de vérifier la répartition de la pâte thermique entre la plaque froide et le haut du processeur. Aucun problème, la pâte a bien été répartie et de manière uniforme sans laisser d'excédent à quelque endroit que ce soit. La pâte thermique livrée avec le Pure Loop a bien joué son rôle, et a donné entière satisfaction !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet




Les "pour" :
- les performances de refroidissement
- l'esthétique générale de l'ensemble
- les dimensions de la plaque froide
- le silence dans les modes de fonctionnements normaux (Silent, Standard, Turbo)
- la pompe découplée qui limite les vibrations et permet une meilleure purge de la plaque froide
- le risque de détérioration de la pompe quasi nul contrairement aux pompes intégrées à la plaque froide
- la facilité de montage de l'ensemble
- la pâte thermique fluide qui s'applique bien
- les prix très abordables des différents modèles proposés
- le biberon de liquide de refroidissement pour faire l'appoint lorsque cela s'avèrera nécessaire (au bout d'environ deux ans d'utilisation selon be quiet!)

Les "contre" :
- le bruit des ventilateurs engendré en full speed (Mais aussi lié à la structure du boîtier et au métal mesh et/ou au filtre supplémentaire qui peut freiner le flux d'air et engendrer plus de bruit)
- la seule possibilité de lumière blanche et pas RGB (Mais qui peut aussi être un choix judicieux pour les cartes mères non RGB)

Pour en savoir plus sur le Pure Loop

Pour terminer, nous octroyons une belle médaille d'or pour cet excellent produit !

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet


test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiettest_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet


Un grand merci à :

test_du_pure_loop_240mm_de_be_quiet




Informations


  • Auteur : jeannot61
  • Nombre d'affichages de cette page : 5303
  • Publié le : 29/09/2020 à 22h01

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires

jeannot61 Le 17/10/2020 à 16h50
Pour rappel : Pure Loop 120mm AMD Ryzen 3 (ou inférieur), Intel Core i3 Pure Loop 240mm AMD Ryzen 5, Intel Core i5 Pure Loop 280mm AMD Ryzen 5/7, Intel Core i5/i7 Pure Loop 360mm AMD Ryzen 7/9, Intel Core i7/i9 :tongue: Et dans mon commentaire précédent, je voulais marquer la version 360mm et non 60mm, mais je pense que tu l'avais compris :smile:
jeannot61 Le 17/10/2020 à 16h48
Si tu veux prendre le 5800X, alors je te conseille la version 280mm ou encore mieux, la version 60mm :wink:
hawk.75 Le 15/10/2020 à 20h31
superbe mon jeannot. Top l'article je pensais me l'offrir pour mon futur 5800x. Je sais maintenant que c'est un bon produit, d'ailleurs j'en doutais pas avec be quiet.