Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
S'enregistrer Se connecter pour profiter des fonctionnalités du site

Test du watercooling MSI MAG CORELIQUID C240


Test du watercooling MSI MAG CORELIQUID C240

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Aujourd'hui, à Pc-Boost, nous testons un nouveau watercooling de la marque MSI : Le MAG CORELIQUID C240.
Ce watercooling CPU est conçu pour vous garantir un refroidissement optimal de votre processeur tout en gardant un silence maximum. Le prix est de : 129.90 euros (Prix moyen constaté).
Va-t-il être aussi performant qu’on est en droit de le penser ?

Nom : MAG CORELIQUID C240

Fabricant : MSI

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Voici la fiche technique :

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240




Découverte de la boite

On se lance donc à la découverte de ce watercooling 240 mm CPU.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous avons donc une boite qui est assez classique, pour ne pas dire sobre. Aucune fioriture, mais nous avons là l’essentiel. Nous pouvons retenir qu’il est compatible avec le tout dernier socket d’INTEL : LGA1700, et le fait qu’il soit également pourvu de la technologie Mystic Light de MSI.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous pouvons remarquer que malheureusement, tout est marqué en anglais. Mais les images parlent quand même d’elles-mêmes.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous avons là toutes les spécificités techniques principales de notre watercooling, ainsi que les dimensions de ce dernier. C’est en tout cas pratique pour savoir s’il peut rentrer dans le boitier.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Là nous avons tout simplement un renvoi pour scanner le QR code présenté ici. Il y a aussi un renvoi au site MSI pour avoir plus d’informations.


Ouverture de la boite

Allons maintenant déballer notre boite pour voir de quoi est composé l’intérieur.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Comme nous pouvons le voir, tout est bien compartimenté dans la boite. Sortons le watercooling AIO.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Comme nous pouvons l’observer, les tuyaux semblent être gainés.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Les tuyaux sont bien gainés, nous allons certainement avoir du RGB sur le dessus du waterblock. La peinture est noir mat.

Regardons ce que contient encore notre boite.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous avons (De gauche à droite), notre notice, dans le haut un programme MSI de fidélité, et enfin dans le bas un fascicule qui permet de donner ses impressions, avis à la marque.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous avons ici ce qu’il faut pour le montage sur le socket LGA 1700 d’INTEL.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Là, c’est tout ce qui concerne le montage des ventilateurs, ainsi que pour le socket d’AMD.

Regardons maintenant plus en détails notre watercooling AIO.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous pouvons voir nos tuyaux, il est de constater qu’ils sont bien gainés.

Nous pouvons voir ici que nous avons notre dragon (l’emblème de la marque), sur le waterblock. Cela aura logiquement son petit effet une fois monté dans notre PC.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous pouvons observer ici que la base du waterblock est en cuivre, c’est déjà une bonne base pour un meilleur refroidissement ainsi que la dissipation de la chaleur. Bien sûr il ne faudra pas oublier de retirer la protection en plastique lors du montage de ce dernier.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Là nous avons notre radiateur, il fait 27 mn d’épaisseur. On voit aussi les grilles en nid d’abeille. Il est en aluminium. Le petit carré que vous voyez au milieu du radiateur est tout simplement la pompe. En effet cette dernière à été placée là pour optimiser les performances.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous avons sur le haut de la photo un petit bouchon, il sert seulement au remplissage du liquide en usine. Nous avons également la connectique qui sert à brancher la pompe.


Les ventilateurs

Regardons de plus près nos ventilateurs.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Ces derniers sont des 120 mm, ils sont ARGB. Ils peuvent aller de 500 à 2 000 Tr/min, et sont donnés de 14.3 à 34.3 Db pour le bruit. Nous ne manquerons pas de vérifier cela. La pression statique est de 78.73 CFM.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Vue de derrière avec toute la connectique.

Nos ventilateurs de plus près :

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240



La configuration de tests

Dans qu’elle configuration allons-nous monter notre watercooling MSI ?

Elle se compose comme suit :
- Processeur : AMD PHENOM II X4 965BE,
- Carte Mère : MSI 970 Gaming,
- Refroidissement : Watercooling AIO MSI C240,
- Barrettes Mémoires : KINGSTON FURY RED DDR3 1866 MHz (2 x 8 Go),
- Système : SSD de 240 Go (BAITON),
- Sauvegarde : Disque dur de 500 Go,
- Boitier : MSI MAG 100R,
- Alimentation : SEASONIC 650w.



Le montage

Regardons les éléments que nous allons prendre pour le montage.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Voyons ce que nous avons ici :


- Tout d’abord en haut de la photo : Ce sont les deux connecteurs qui permettront de n’avoir qu’un seul câble à brancher sur la carte mère pour les deux ventilateurs.
- Sachet de vis numéro 1 : Ce dernier dispose de la visserie qui permet de mettre les deux ventilateurs de 120 mm sur le radiateur, ainsi que les petites vis de fixation du radiateur.
- La petite plaque : Elle sert à être positionnée sur le waterblock.
- Le tube : Ce dernier contient notre pâte thermique qui sera à appliquer sur le waterblock en cuivre.
- Sachet de vis numéro 2 : Dans ce sachet nous avons les vis à mettre sur le waterblock.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous avons tout d’abord commencé par monter les deux ventilateurs sur le radiateur de notre watercooling AIO.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Voici les vis que nous avons utilisées pour monter les deux ventilateurs.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Nous avons monté sur le waterblock la petite plaque en fer, nous avons utilisé les vis en photo ci-dessous.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Maintenant faisons les préparatifs sur la carte mère.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Comme vous pouvez l’observer ici, il faudra garder la plaque de rétention qui est fournie avec la carte mère pour pouvoir positionner le waterblock.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

J’ai appliqué la pâte thermique au milieu du processeur, je l’ai ensuite étalée proprement avec une petite spatule.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Voilà notre radiateur monté dans le haut de notre boitier. Nous avons utilisé les vis ci-dessous en photo.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240



Le montage dans la tour

Regardons le montage en photo dans notre boitier.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Comme on peut le voir sur la photo, le watercooling a été placé dans le haut de notre boitier (TOP). Cela sera ici la place la plus adaptée pour la dissipation de la chaleur.

Enlevons la glace en verre trempé pour mieux voir l’intérieur.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Comme nous pouvons le voir ici, il n’y a pas trop de câbles qui dépassent. Les tuyaux ont une courbure qui sera optimale pour le circuit d’eau, ils ne sont pas pliés.

Regardons ce que cela donne une fois la configuration allumée.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

J’ai mis l’ensemble des ventilateurs en osmose, de couleur rouge. Mais il est bien sur possible de choisir une autre couleur.

Regardons le watercooling de plus près.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Comme nous pouvons l’observer ici, le waterblock du watercooling est éclairé également en rouge. Avec le dragon dessus, cela fait son effet.

Par contre attention si vous voulez utiliser comme je l’ai fait un watercooling récent sur une ancienne configuration. Comme vous le savez certainement, sur les anciennes cartes mères, il n’y avait pas du tout la technologie RGB ou ARGB. Il vous faudra donc faire l’acquisition d’un petit module qui va gérer tout ceci.

J’ai donc pour un prix de 15.90 euros, pris un module, qui permet de gérer les ventilateur PWM en RGB et de pouvoir les mettre en accord avec ceux d’un boitier par exemple ou pour le cas ici de notre watercooling AIO.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Cet ensemble va permettre de gérer le watercooling, comme les ventilateurs de notre boitier sont eux gérés pas le module du boitier.



Les tests

Maintenant que tout est en place, nous allons pouvoir commencer les tests.

Tout d’abord, nous allons nous intéresser aux décibels, c’est en effet une chose importante selon où votre PC sera situé sur votre bureau.

Pour ce faire nous allons utiliser ce sonomètre :

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Il va pouvoir nous faire une mesure du bruit de nos ventilateurs sur le watercooling.

Nous allons prendre les mesures à 1 mètre du boitier. Nous commençons par le boitier ouvert, sur le bureau, puis en test OCCT.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Sur le bureau (Boitier Ouvert) : Nous sommes à 28.5 Db sur le bureau avec le boitier ouvert. C’est une bonne moyenne, les deux ventilateurs sont pratiquement inaudibles.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- En test OCCT (Porte Ouverte) : Nous sommes ici à 39 Db, soit une augmentation de 10.5 Db par rapport au test sur le bureau. Cela peut paraitre important, mais pour le moment le bruit n’est pas perceptible suite à cette augmentation.

Nous allons maintenant refaire les mêmes tests mais cette fois-ci avec la porte fermée, pour voir si cela a une incidence sur les décibels.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Sur le bureau (Boitier Fermé) : Nous sommes ici à 31 Db, soit seulement 2.5 décibels de plus que lorsque nous étions avec notre boitier ouvert. Cela est dû au fait que notre flux d’air est maintenant contenu comme notre boitier est fermé. Comme notre flux est confiné, le bruit l’est également. Cette petite augmentation n’est pas tellement perceptible par l’oreille. Le PC étant positionné sur mon bureau, cela ne pose pas de souci auditif particulier.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- En test OCCT (Boitier Fermé) : Nous sommes ici à 41 Db en plein test OCCT boitier fermé, soit une augmentation de 2 Db par rapport au test effectué boitier ouvert. En soit ce résultat est tout à fait dans les normes. Ici il ne faut pas oublier non plus que nous avons quand même deux ventilateurs de 120 mm qui refroidissent notre radiateur. Nous sommes en plus sur un processeur ancienne génération qui dégage plus de chaleur que ceux de maintenant. Le TDP étant plus élevé et la finesse de gravure plus importante.

Nous allons maintenant pouvoir faire une moyenne pondérée des décibels boitier ouvert/fermé, sur le bureau et en test OCCT.

Moyenne Pondérée Boitier OUVERT/FERME sur le bureau :

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Moyenne Pondérée boitier ouvert/fermé (Sur le bureau) : Nous sommes ici à une moyenne pondérée de 34.75 Db. Cela est tout à fait dans les normes pour ce type de refroidissement. Sur un bureau, il sera discret. Les ventilateurs ne se font pas entendre à ce niveau de résultat obtenu.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Moyenne Pondérée boitier ouvert/fermé (En test OCCT) : Nous sommes ici à une moyenne pondérée de 41 Db. Cela peut paraitre assez important comme résultat, mais avec ce nombre de décibels, le watercooling se fait à peine entendre. Surtout qu’il ne faut pas oublier que le logiciel OCCT pousse le processeur dans ces derniers retranchements. En jeu cela sera beaucoup moins important comme sollicitation.
Mini CONCLUSION pour les décibels :

Que pouvons-nous retenir de ce test concernant les décibels pour notre watercooling AIO de chez MSI ? Tout d’abord les décibels relevés ici, montrent que le bruit engendré est tout à fait acceptable, il est même dans les normes actuelles. Il ne faut pas oublier non plus que nous ne sommes pas sur un processeur de nouvelle génération. Le TDP est plus important tout comme la finesse de gravure. Tout cela explique que la chaleur ici est plus importante que sur un processeur moderne. Donc est-ce que les ventilateurs font du bon travail dans un silence ? La réponse est OUI.



Les températures

Nous allons maintenant pouvoir passer au test des températures. Comme pour les décibels, cela se fera boitier ouvert/fermé.
Pour ce faire nous allons utiliser le logiciel OCCT, ce dernier sera en version 4.5.1. Elle nous permettra (contrairement au nouvelle version), d’avoir le diagramme de fin de test pour en faire une analyse.

Nous allons faire une petite parenthèse sur la pompe de notre watercooling AIO de MSI :

Contrairement à la plupart des pompes qui sont installées sur le waterblock, cette dernière est déportée… au niveau du radiateur ! Cela devrait limiter ses nuisances sonores en limitant les risques de vibrations au niveau de la carte mère et ainsi en améliorant son espérance de vie. Cette pompe n’est pas PWM, elle tourne à 4 200 TPM, elle est donnée pour 100 000 heures de vie.


- Ventilateurs du watercooling : Je les ai laissés gérer automatiquement par la carte mère. Etant donnés pour des vitesses de rotation allant de 500tr/min à 2000tr/min, ils tournaient au minimum sur le bureau, et au maximum en plein test OCCT.
Température sur le bureau Porte Ouverte

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température processeur : Nous voyons ici que la température de notre processeur porte ouverte (Température de 22° C dans la pièce), est à 27.5° C. Cela est vraiment une bonne surprise, sachant que ce type de processeur a une finesse de gravure plus importante que ceux de maintenant. De plus, la porte est ouverte, le flux d’air n’est donc pas encore tout à fait optimal.

Regardons cela dans un graphique Excel :

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


Température porte ouverte (En test OCCT) – 5 mn -

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température processeur (En test OCCT) – 5 mn : Nous pouvons remarquer ici, que la température de notre processeur est montée à 46° C au bout de 5 mn de test OCCT. Cela peut paraitre énorme par rapport à ce que nous avions relevé tout à l’heure. Il ne faut pas oublier que tous les cœurs de notre processeur sont ici sollicités à 100 %. Nous avons une température de 22° C dans la pièce, et notre boitier est également ouvert.
Température porte ouverte (En test OCCT) – 10 mn

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température processeur Core 3 (En test OCCT) – 10 mn : Nous voyons ici sur le core 3 (le plus chaud), que nous sommes à une température de 47° C. Nous avons seulement une augmentation de 1° C pour le moment en l’espace de 5 mn. Nous sommes tout à fait dans les normes.

Regardons cela dans un graphique Excel

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Regardons maintenant le diagramme OCCT de toute la durée du test.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Graphique OCCT : Nous pouvons remarquer ici, que notre processeur était à 28° C au début de ce test. Il est tout doucement monté en température pour atteindre les 48° C en pic. Il est ensuite redescendu. Ce que nous pouvons observer, c’est que nous ne sommes pas dans des températures élevées malgré que nous sommes porte ouverte avec 22° C dans la pièce.

Nous allons maintenant faire ces tests avec notre boitier fermé pour voir comme ce comporte notre watercooling AIO de MSI.


Température sur le bureau (Porte Fermée)

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température sur le bureau (Porte Fermée) : Nous pouvons remarquer ici que nous avons une température de 30° C sur le bureau avec notre boitier fermé. Cela nous donne une différence de 2.5° C de plus que lorsque notre boitier était ouvert. Cela peut paraitre beaucoup, mais il ne faut pas oublier que nous avons aussi deux cartes graphiques dans notre boitier. En sachant cette information, la différence rapportée ici n’est vraiment pas importante au regard des prestations fournies pas notre watercooling.

Regardons cela dans un graphique Excel.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Regardons maintenant ce que cela va donner en plein test OCCT.


Température porte fermée (En test OCCT) 5 mn

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température sur le bureau (Porte Fermée) : Nous pouvons remarquer ici que nous avons une température de 30° C sur le bureau avec notre boitier fermé. Cela nous donne une différence de 2.5° C de plus que lorsque notre boitier était ouvert. Cela peut paraitre beaucoup, mais il ne faut pas oublier que nous avons aussi deux cartes graphiques dans notre boitier. En sachant cette information, la différence rapportée ici n’est vraiment pas importante au regard des prestations fournies pas notre watercooling.

Regardons cela dans un graphique Excel.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Regardons maintenant ce que cela va donner en plein test OCCT.


Température porte fermée (En test OCCT) 5 mn

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température processeur (Boitier Fermé) en test OCCT (5 mn) : Nous remarquons ici que nous avons une température de 45.5° C en plein test OCCT au bout de 5 mn. Une différence de 0.5° C en plus par rapport au même test réalisé boitier ouvert. Que pouvons-nous en déduire ? Que le flux d’air de notre PC est optimal, notre watercooling fait très bien son travail. Surtout qu’en plus il a également la chaleur des deux cartes graphiques dans notre boitier et qui dégagent également leur propre chaleur.

Mettons cela dans un graphique Excel.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


Température porte fermée (En test OCCT) 10 mn

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température processeur (Boitier Fermé) en test OCCT (10 mn) : Nous pouvons voir ici que notre processeur est à une température de 46.13° C. Une augmentation de seulement 0.8° C en l’espace de 5 mn supplémentaire. On peut vraiment en déduire que le flux d’air générer par le watercooling ainsi que par les ventilateurs du boitier est vraiment optimal ici.

Mettons cela dans un graphique Excel.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240

Regardons maintenant le diagramme OCCT de toute la durée du test.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Graphique OCCT (Core 0) : Nous pouvons observer ici que la température à débuter à 27° C. Elle a ensuite atteint son pic à 47° C. Que dire au vu de ce résultat ? Franchement ce sont vraiment de bonnes températures. Surtout que nous sommes dans une pièce rappelons-le à une température de 22° C. Nous avons également deux cartes graphiques dans notre PC.

Nous allons maintenant pouvoir faire une moyenne pondérée boitier ouvert/fermé en test OCCT.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


- Température processeur (boitier Ouvert/Fermé) en test OCCT moyenne pondérée : Nous pouvons voir que nous avons une moyenne pondérée de 47.5° C en température pour les tests OCCT boitier ouvert/fermé. Cela peut paraitre un peu excessif, mais cela reste dans une bonne moyenne tout à fait acceptable. Ne pas oublier quand même que nous sommes sur une ancienne génération de processeur. Le résultat sera complètement différent avec des processeurs de maintenant qui sont gravés beaucoup plus finement qu’auparavant. Notre watercooling s’en sort vraiment très bien.
Mini conclusion sur les températures :

Que pouvons-nous dire sur les températures obtenues lors de nos tests avec notre watercooling AIO de MSI ? Tout d’abord, il faut bien dire que nous sommes sur de l’ancien matériel. Cela permet d’avoir une meilleure visualisation sur le résultat obtenus pour les températures. Pourquoi ? Car la chauffe générée ici sera toujours plus grande qu’avec des processeurs qui sont beaucoup plus récents. La finesse de gravure étant plus grande, la chauffe obtenue permet de mettre le système de refroidissement ainsi que le flux d’air du boitier en plus grande difficulté. Je pense que les résultats parlent d’eux-mêmes, 47.5° C en plein test OCCT en moyenne pondérée, sachant qu’en jeu le processeur sera moins sollicité, cela laisse présager que du bon pour n’importe quelle configuration moderne montée avec ce watercooling. Pour accroitre la difficulté, nous avons mis également deux cartes graphiques en CrossFireX.


Nous voici arrivés au terme de notre test.



CONCLUSION

Nous sommes ici arrivés à la fin des tests, qu’en est-il exactement ? Tout d’abord, nous pouvons dire que le watercooling de MSI est vraiment d’un joli design. Il est de très bonne finition, le RGB sur le waterblock donne un petit plus ! Associé au deux ventilateurs ARGB, cela permet d’avoir des effets visuels fort sympathiques. Et en ce qui concerne les performances de notre watercooling ? Je pense que tous les tests parlent d’eux-mêmes. Les résultats obtenus sont vraiment intéressants, aussi bien pour par exemple mettre le MSI C240 avec une configuration moderne, qu’avec de l’ancien comme c’était notre cas ici. Pour ce qui est des décibels, le watercooling s’en sort bien également. Ces résultats dépendront bien évidemment du processeur et du type de boitier que vous allez choisir pour faire votre PC. Alors vous conseillerais-je de l’acheter ? Mais réponse est OUI sans aucune hésitation.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


Pour terminer, nous octroyons une belle médaille d'or pour le rapport Prix/Prestation/Finition.

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240


Pour en savoir plus encore...

test_du_watercooling_msi_mag_coreliquid_c240



Informations


  • Auteur : Conrad56
  • Nombre d'affichages de cette page : 1474
  • Publié le : 17/06/2022 à 20h53

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires