Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
S'enregistrer Se connecter pour profiter des fonctionnalités du site

Test KINGSTON DATATRAVELER MAX 1 To


Test KINGSTON DATATRAVELER MAX 1 To

Aujourd'hui, à Pc-Boost, nous testons une clé USB type-C de la marque KINGSTON : La DataTraveler Max 1 To.
Elle dispose d’une garantie de 5 ans. Son prix est de : 169.90 euros (Prix constaté).
Va-t-elle faire mieux que la concurrence ?

Nom : DataTraveler Max 1 To

Fabricant : KINGSTON

test_kingston_datatraveler_max_1_to


On se lance donc à la découverte de cette clé USB type-C.

Voici la fiche technique :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

La clé DataTraveler® Max de Kingston est une clé USB Type-C® haute performance qui exploite la norme la plus récente USB 3.2 Gen 2 afin d’offrir des débits de lecture/d’écriture stupéfiants qui peuvent atteindre respectivement 1 000Mo/s en lecture et 900Mo/s en écriture. La portabilité et la convivialité sont au cœur du design, comme en témoigne le boîtier rainuré qui protège le connecteur quand la clé n’est pas utilisée et qui se retire aisément d’un seul mouvement. La clé DT Max garantit des performances premium et propose des capacités supérieures pouvant atteindre 1To. Elle constitue la solution idéale pour le transfert et le stockage de fichiers numériques volumineux comme des photos HD, des vidéos 4K/8K, de la musique, etc.

Cette clé dispose quand même d’une garantie de 5 ans.


Présentation de la clé USB type-C :
L’emballage de face :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Nous allons directement dans le vif du sujet, pas de fioriture. Nous voyons donc ici directement notre clé USB type-C. L’emballage est classique, mais normal pour ce type de produit. Nous avons quelques informations concernant le produit, comme la capacité, ainsi que la bande passante en lecture/écriture. Informations que nous vérifierons lors des tests que nous allons effectuer.


L’emballage vu de l’arrière :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Ici nous avons tout ce qui concerne la garantie légale de notre clé USB.


Regardons les informations que nous avons sur le côté :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Ici nous sommes sur le côté de la boite de notre clé USB type-C, rien de particulier à signaler.


Déballons notre clé et regardons la d’un peu plus près :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Voilà notre clé encore protégée dans son emballage en plastique.

Regardons notre clé de plus près :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Nous avons ici notre clé KINGSTON, la contenance de cette dernière est marquée en couleur pour ressortir avec le reste de la clé qui est en noir.

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Là nous avons l’arrière de la clé, comme on peut le voir la référence y est apposée.

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Ici on peut voir que l’embout USB type-C est sorti, il est rétractable pour éviter de le détériorer dans une poche de pantalon par exemple.


Comparatif avec une autre clé USB

Pour faire le comparatif, nous allons utiliser une clé USB en 3.0 de marque SCANDISK, elle a une capacité de stockage de 8 Go.

Voici la clé en photo :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Voici la configuration utilisée pour faire le test de notre clé USB type-C :
- Boitier : CORSAIR 4000D,
- Alimentation : CORSAIR 750W,
- Carte mère : ASUS MAXIMUS Z170 FORMULA Wifi,
- Processeur : INTEL I7 6700K,
- Mémoire : CORSAIR DOMINATOR PLATINUM 4 x 4 Go en PC3 000 MHz,
- Carte graphique : ASUS STRIX GTX1060 6Go OC,
- Disque Dur : SSD 120 Go.

Mettons notre clé USB type-C, regardons si cette dernière est bien détectée par Windows 10 :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Comme vous pouvez le voir ici, la clé est bien détectée par Windows 10.

Regardons la température de notre clé sur le bureau :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

- On peut voir ici que la température de notre clé est à 42° C. Il est évident que par rapport à une clé USB classique, la température est un peu plus élevée. Maintenant les débits seront logiquement supérieurs à ceux d’une clé USB classique.
Malheureusement, nous ne pourrons pas faire de comparaison pour la température de la clé USB en 3.0. En effet le logiciel CRYSTALDISK ne donne pas les températures des clé USB.

Donc nous allons utiliser notre pointeur laser pour les températures

.

Il s’agit de cet appareil, un thermomètre à pointage lazer :

test_kingston_datatraveler_max_1_to


Nous allons pouvoir passer directement au test.

Pour ce faire nous allons utiliser le logiciel CRYSTALMARK, il prend en charge les clé USB normales ainsi que les USB type-C.


Commençons avec notre clé USB 3.0 de marque SCANDISK (Capacité 8 Go) :

test_kingston_datatraveler_max_1_to


- SEQ1M (Q8T1) Lecture : Nous sommes ici à 164.84 Mb/s sur notre clé USB 3.0. Cela est dans la moyenne pour ce type de clé USB. Le débit est donc pas mal.
- SEQ1M (Q8T1) Ecriture : Nous sommes ici à 23.70 Mb/s. C’est également ce qu’une clé USB 3.0 fait en moyenne. Bien sûr certaines sont meilleures que d’autres suivant les marques.
- SEQ1M (Q1T1) Lecture : Nous sommes ici à 164.01 MB/s, même remarque que précédemment. Nous sommes ici dans une moyenne normale pour ce genre de clé.
- SEQ1M (Q1T1) Ecriture : Nous sommes ici à 9.00 Mb/s sur notre clé USB 3.0. Même chose que précédemment, nous sommes tout à fait dans les résultats obtenus pour ce type de clé.

Nous n’allons pas nous occuper des deux dernières lignes, elles ne sont pas importantes pour nos tests ici.

En ce qui concerne les températures, pendant les tests nous avons relevé :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

Nous avons donc une température de 29.8° C pendant que la clé « travaille ». C’est sûr que comparé en 42° C de notre clé USB type-C, ce n’est pas élevé. Maintenant ce n’est pas du tout les mêmes débits non plus…


Maintenant faisons la même chose avec notre clé USB type-C.

Résultats de notre clé USB type-C :

test_kingston_datatraveler_max_1_to


- SEQ1M (Q8T1) Lecture : Nous pouvons constater ici que notre clé est à 1 054.69 Mb/s en lecture. Nous sommes tout à fait dans ce qu’a annoncé le constructeur, nous sommes même au-dessus (1 000 Mb/s). Par contre il ne faudra pas oublier que plus la clé sera utilisée, plus le débit lecture/écriture sera en baisse. C’est carrément énormissime si nous comparons cela au débit de notre clé USB 3.0 qui est, elle à 164.84 Mb/s. C’est pratiquement 10 fois au-dessus en termes de performances.
- SEQ1M (Q8T1) Ecriture : Ici nous sommes à 995.65 Mb/s. Le constructeur indiquait 900 Mb/s en écriture, donc nous sommes également au-dessus. Par contre pour les performances, même remarque que plus haut. En comparaison de notre clé USB 3.0 qui est ici à 23.70 Mb/s je crois que cela se passe de commentaire pour les performances…
- SEQ1M (Q1T1) Lecture : Nous sommes ici à 863.17 Mb/s. Notre clé USB 3.0 est à 164.01 mb/s. Encore une fois c’est vraiment le jour et la nuit.
- SE1Q1M (Q1T1) Ecriture : Notre clé USB type-C est ici à 824.68 Mb/s, notre clé USB 3.0 est quant à elle à 9.00 Mb/s…

Essayons pour se rendre compte plus facilement des résultats obtenus de mettre cela dans un graphique Excel.

test_kingston_datatraveler_max_1_to

- Voilà, dans le graphique il est plus facile de voir à quel point les résultats sont opposés sur tous les points. C’est carrément l’extrême. Le niveau de performance est à peine comparable…

Pour peaufiner nos tests, nous allons faire également un transfert d’un gros fichier sur les deux clés. Nous allons donc pouvoir voir laquelle des deux fait cette opération le plus vite.


Commençons d’abord par notre clé SCANDISK en USB 3.0 :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

- Comme nous pouvons le voir ici, pour que la copie de notre fichier de 4.88 Go sot effective, il va falloir attendre 13 minutes. C’est effectivement ce que nous avons attendu pour la copie de ce fichier. Cela fait quand-même un peu long, surtout qu’il n’est pas plus volumineux.


Regardons ce que va donner notre clé USB type-C KINGSTON :

test_kingston_datatraveler_max_1_to

- Je crois que le temps ici indiqué parle de lui-même… Seulement 5 secondes pour exactement le même fichier. On a vraiment l’impression ici que c’est Hercules contre Goliath tant à chaque fois les scores obtenus sont vraiment à l’extrême.

Nous voici donc arrivés au terme de notre test, nous allons donc pouvoir tirer les conclusions.


Compression et décompression de fichiers

Toujours sur le même ordre d'idée, plusieurs gros fichiers ont été compressés et décompressés sur la clé. Il en ressort toujours le même constat au niveau des débits qui restent sur la même abaque que pour les transferts et/ou la lecture des fichiers. Cette clé DATATRAVELER reste donc toujours aussi impressionnante !



CONCLUSION :

- Que dire de notre clé USB type C ? Tout d’abord, commençons par les côtés positifs. C’est sans appel au niveau des performances et comparé à une clé USB classique en USB 3.0. Je pense que les tests parlent d’eux-mêmes ! Que se soit en lecture ou en écriture, les performances sont pratiquement 12 fois supérieures suivant la situation. Pour copier un fichier volumineux, même constat. Les performances sont aux rendez-vous et c’est sans appel ! Pour enfoncer le clou, la garantie de 5 ans est également un gage de confiance et de solidité du produit. Alors me direz-vous, quel est le point négatif ? Nous pourrons dire la température, même si cette dernière n’est pas gargantuesque, il faudra quand même faire attention. Après cela est normal, c’est du au taux de transfert qui est hallucinant ! Le seul reproche que l’on peut lui faire… Quelle soit en USB type-C et que de fait les anciens PC ne pourront pas en profiter !

test_kingston_datatraveler_max_1_to

test_kingston_datatraveler_max_1_to
test_kingston_datatraveler_max_1_totest_kingston_datatraveler_max_1_to


Informations


  • Auteur : Conrad56
  • Nombre d'affichages de cette page : 11219
  • Publié le : 02/12/2021 à 13h56

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires