Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
S'enregistrer Se connecter pour profiter des fonctionnalités du site

Des précisions sur le GeForce GPU Passthrough du pilote R465.



nvidia_mini.JPG

Des précisions sur le GeForce GPU Passthrough du pilote R465.

tld_mini.JPG

Outre diverses optimisations pour les jeux et le Resizable BAR, la branche R465 du pilote graphique GeForce apporte une innovation majeure nommée GeForce GPU Passthrough. Derrière ce nom barbare se cache tout simplement la possibilité pour une machine virtuelle (VM) de profiter de l'accélération matérielle d'une carte graphique GeForce ce qui ouvre de nouvelles possibilités aux adeptes de la virtualisation.

nq1a1aa0pti7qbf4_mini.JPG

Concrètement, avec la fonction GeForce GPU Passthrough, il est par exemple possible de lancer facilement une VM Windows depuis un système Linux pour jouer rapidement à un jeu Windows sans qu'il soit nécessaire de créer un véritable système multiboot. L'inverse sera possible nativement grâce aux prochaines versions de Windows 10 et à leur modèle de pilotes WDDM 2.9 puis WDDM 3.0 qui offriront l'accélération des applications graphiques Linux depuis une machine Windows 10 via le sous-système Windows Subsystem for Linux 2 (WSL 2).

4zq6fdasjgtdojvf_mini.JPG

Le GeForce GPU Passthrough peut aussi être utilisé par un développeur de jeux qui souhaiterait tester son code rapidement sur Linux et Windows.

Selon NVIDIA, toutes les cartes graphiques de bureau GeForce et TITAN des familles Kepler et supérieures sont compatibles avec la virtualisation. Pour ce qui est des PC portables, cela commence à la génération Maxwell.

Il faut toutefois préciser que s'il est possible d'utiliser le système Windows 10 comme invité de la machine virtuelle, la machine hôte doit, elle, obligatoirement fonctionner sous Linux. NVIDIA ne propose pas, du moins pour le moment, la possibilité d'utiliser Windows comme hôte que ce soit avec l'hyperviseur Hyper-V de Microsoft ou une solution tierce. Le GeForce GPU Passthrough est toutefois proposé en version expérimentale pour le moment donc peut-être que de telles fonctionnalités seront ajoutées par la suite.

Par ailleurs, une autre limitation importante concerne le nombre de machines virtuelles qu'il est possible d'exécuter sur un même hôte physique. Une seule VM peut malheureusement être créée avec un GPU GeForce. Seuls les GPU professionnels des familles Quadro, RTX et Tesla permettent de créer plusieurs machines virtuelles.

A noter également l'absence de compatibilité avec la fonction Single-Root IOV (SR-IOV) qui permet pourtant de normaliser la virtualisation des périphériques PCIe en plusieurs périphériques indépendants utilisables par différentes VM.

Pour finir et c'est plus surprenant, NVIDIA indique qu'en réalité le même GPU ne peut pas être partagé par le système hôte Linux et par la machine virtuelle Windows. Il faut donc posséder deux cartes graphiques dédiées dans le PC, l'une pour l'hôte et l'autre pour l'invité. Bref, l'intérêt de cette solution de virtualisation pour le grand public est quand même très très limité...

TOUSLESDRIVERS


News


News postée par : Conrad56
Date : 07/04/21 à 07h12
Catégorie : Drivers & Logiciel
Nombre d'affichages : 617
Source de la news : TOUSLESDRIVERS
Nombre de commentaires : 0 > Poster un commentaire

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Les commentaires postés sur cette news