Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
S'enregistrer Se connecter pour profiter des fonctionnalités du site

Test du boîtier PURE BASE 500 Windows de be quiet!


Test du boîtier PURE BASE 500 Windows de be quiet!

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Cela fait un moment maintenant que la marque be quiet! propose des boîtiers. À chaque mouture, diverses améliorations sont apportées, et souvent des nouveautés apparaissent. Avec ce tout nouveau PURE BASE 500 Windows au format moyenne tour, be quiet! vise clairement l'entrée de gamme à un tarif très accessible, mais avec des nouveautés intéressantes, comme par exemple de nouveaux coloris que sont le blanc et le gris, mais pas que !
Pourtant qui dit entrée de gamme chez be quiet! ne dit pas forcément matériel au rabais, bien au contraire, car ce PURE BASE 500 Windows apporte son lot de nouveautés et de fonctionnalités avec ce boîtier ATX compact.
Avec des dimensions légèrement inférieures à celles de son grand frère, le PURE BASE 600, et visant clairement la fourchette de prix comprise entre 70 et 85 euros, avec déjà deux ventilateurs intégrés, ce PURE BASE 500 va-t-il convaincre ? C'est ce que vous allez découvrir dans la suite de ce test !



L'ouverture du colis.

Comme d'habitude, le colis arrivé directement des usines de be quiet! est des plus classiques, avec néanmoins sur l'avant la description générale du produit, et à l'arrière une description plus précise avec un éclaté du boîtier. Sur le côté, un descriptif technique vient compléter l'ensemble (dimensions, poids, compatibilité des formats de cartes, matériaux, type d'alimentation compatible, ...).

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

L'ouverture du carton laisse découvrir une belle protection du boîtier.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet



La découverte du boîtier.

Le boîtier se présente sous la forme d'une tour de dimensions restreintes, en tout cas plus réduites que pour son grand frère le PURE BASE 600. Ici, c'est le coloris gris qui est présenté, avec une fenêtre, mais deux autres sont disponibles, à savoir le traditionnel noir, et le blanc. À savoir que pour le gris et le blanc, la vitre est claire, alors que pour le noir, elle est fumée.

Comme cela se voit de plus en plus, la façade est dépourvue d'une quelconque ouverture pour un lecteur optique, contrairement au modèle 600. De même, un compartiment spécial est prévu pour cacher l'alimentation comme c'est la tendance actuelle.


En recherchant un peu plus tant sur le carton que sur le site de be quiet!, le PURE BASE 500 offre les fonctionnalités suivantes :
• Design polyvalent avec un deuxième panneau supérieur laissant passer l’air pour les configurations avec système de refroidissement liquide,
• Une compatibilité avec les radiateurs de watercooling d’une longueur de 360 mm maximum,
• Deux ventilateurs Pure Wings 2 140 mm préinstallés,
• Matériaux insonorisés à l‘avant, sur les côtés et sur le panneau supérieur classique,
• Support d‘installation pour SSD bien visible facilitant le câble management,
• Le cache alimentation profite d’un design épuré et dissimule un espace pour deux HDD,
• De l‘espace pour les composants et les systèmes de refroidissement haut de gamme,
• Filtres à poussière amovibles à l‘avant et sur le dessous,
• Disponible avec ou sans vitre latérale en verre trempé,
• Disponible en noir, gris métal ou blanc.


Au titre des caractéristiques techniques, voici ce qui est annoncé :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet



La notice.

La notice est très bien expliquée. Bien que plusieurs langues soient disponibles, elle reprends un maximum de schémas explicatifs très succincts et il faudra faire exprès pour se tromper ! Voici ci-dessous l'essentiel de cette dernière :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Les photos qui suivent vont dévoiler plus en détails l'ensemble du boîtier et ses nouveautés ou caractéristiques spécifiques. Mais avant cela, quelques aspects et un éclaté du boîtier :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Tout d'abord une vue trois quarts avant :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Puis trois quarts arrière :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Les deux côtés du boîtier, avec la vitre à la place du panneau traditionnel gauche :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Puis la face avant qui ne présente plus aucune ouverture. Etant la tendance du moment, au vu que les lecteurs optiques deviennent rares, la façade révèle un bel ensemble reprenant à s'y méprendre l'apparence du métal brossé. La couleur reprend exactement celle de l'ensemble, et sans fausse note.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

L'arrière présente quelques particularités, à savoir en premier un cache pour les équerres PCI-Express ajourées, permettant de fixer les cartes sans forcément avoir besoin des vis, et en second, un cadre spécifique qui se démonte pour l'alimentation. Cette dernière s'insère et s'extrait de l'arrière et doit alors pouvoir le fixer sur ce fameux cadre.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Pour le reste, c'est assez classique, avec un ventilateur Pure Wings 2 de 140mm pouvant tourner jusqu'à 900 tr/min, et l'habituelle ouverture pour la plaque de la carte-mère.

Les détails de cette face arrière. Tout d'abord la partie haute avec le ventilateur, et une partie de la plaque maintenant les équerres ajourées PCI-Express, ainsi que la méthode pour la déplacer ou encore la retirer.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Ensuite, la partie basse avec la fameuse plaque qui maintient l'alimentation. Ce support est garni en périphérie de mousse caoutchouc permettant d'absorber, et donc de supprimer au maximum les éventuelles vibrations de l'alimentation. La cage où cette dernière prendra place est également garnie de petits tampons de mousse en caoutchouc limitant et absorbant encore les éventuelles vibrations. Il est à noter que la longueur maximale allouée à l'alimentation est de pas moins de 225 ou 258mm en fonction de la position de la cage des disques durs. Cette cage est logée à l'arrière de l'alimentation et sera étudiée un peu plus loin. Il ne devrait donc y avoir aucun problème pour y insérer toutes les alimentations actuelles du marché.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


La partie haute, tout comme la partie basse de la cage sont ajourées, laissant alors le choix à l'utilisateur d'orienter le ventilateur de l'alimentation soit vers le haut, soit vers le bas.

En ce qui concerne la partie haute, elle est équipée d'un cache amovible équipé de bandes aimantées. Cette solution tranche carrément par rapport à celle du modèle 600, qui imposait d'ouvrir la paroi gauche pour retirer ou régler le cache supérieur.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le panneau avant quant à lui laisse découvrir le strict minimum, à savoir le bouton Marche/Arrêt, les fiches Jack pour le casque et le micro, et deux fiches USB 3.0/3.1. Il est dommage, comme pour les versions précédentes, qu'une possibilité USB 2.0 ne soit pas disponible, obligeant les possesseurs de configurations un peu anciennes à faire l'impasse pour connecter un périphérique USB 2.0, ou soient obligés d'acheter un adaptateur USB 2.0 vers USB 3.0/3.1. Pourtant la place aurait été disponible !

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Quant au-dessous du boîtier, ce dernier est équipé de quatre pieds avec des patins caoutchouc, mais surtout d'une ouverture ajourée sur toute la longueur, elle-même protégée par un filtre à air qui s'enlève très facilement en le tirant vers l'avant.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le détail de l'avant laisse voir également un filtre pour l'aspiration de l'air sur l'avant du boîtier (sera abordé plus bas).

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le détail d'un pied.


L'ouverture du panneau droit, assorti d'une mousse spécifiquement étudiée pour apporter un caractère insonorisant phonique, laisse découvrir l'organisation interne du côté du câble management. Plusieurs emballages, l'un en plastique transparent, et l'autre en carton, contiennent d'une part un filtre à poussière à poser en lieu et place du capot supérieur, et d'autre part différentes vis et colliers plastique pour fixer les câbles.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Un agrandissement permet de visualiser un petit accessoire, un genre d'adaptateur à mettre au bout d'un tournevis cruciforme pour tourner des vis à tête hexagonale. Certainement par exemple pour les vis de fixation des lecteurs (disque dur et/ou SSD), mais également et surtout pour changer l'emplacement des entretoises de fixation de la carte-mère en fonction de son format (ATX, ...).

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Au niveau de la connectique, c'est au plus simple, puisque seuls les connecteurs POWER SW, +P Led -P LED, ainsi que HD AUDIO et USB 3.0/3.1 sont présents.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Pour la suite, le logement pour disques durs peut s'extraire grâce à deux petites vis à main. Ce dernier est équipé de plusieurs patins caoutchouc absorbant les vibrations des disques durs.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Il est possible de déplacer la cage de quelques centimètres vers l'arrière du boîtier, par exemple pour faire passer un système de watercooling imposant, tel qu'un 360mm par exemple qui descendra jusqu'en bas !

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Ensuite, au-dessus de la cage de l'alimentation, et derrière la fixation de la carte-mère, l'ouverture (très bien dégagée d'ailleurs) pour la fixation de la backplate pour le système de refroidissement du processeur, qui est comblée par un support pour deux SSD. Ce support se démonte grâce à une vis à main.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Enfin, au dessus de la cage à disques durs, une platine extractible, fixée grâce à une vis à main, pouvant supporter deux SSD. La partie centrale permet de cacher le passage des câbles, pour qu'ils ne soient pas visibles de l'intérieur de la tour.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Quelques détails encore sur la cage de l'alimentation avec les patins en caoutchouc pour éviter les vibrations :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet



Concernant le panneau filtre supérieur interchangeable, il est équipé comme celui d'origine avec des aimants, le rendant très facilement amovible.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Le passage au côté gauche de la tour, laisse découvrir une belle vitre en verre trempé de 4 mm d'épaisseur, avec un contour gris peint à l'intérieur, pour terminer la finition, et fixé par quatre vis à main.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le maintien de la vitre sur le cadre du boîtier se fait grâce à quatre patins en caoutchouc centrés sur les taraudages pour les vis à main.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Une fois ouvert, l'intérieur du boîtier dévoile d'une part les fixations précédentes pour les SSD, et d'autre part les deux ventilateurs Pure Wings 2 de 140mm.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Sur l'avant, il y a la possibilité de monter soit plusieurs ventilateurs, soit un watercooling. De même au niveau de la partie supérieure du boîtier. À l'arrière, il en va de même !

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Ci dessous les possibilités de montages en fonction du système de refroidissement des composants :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

La partie centrale permet de fixer la carte-mère, et différentes possibilités sont même indiquées sur le bas du panneau, et ce en fonction du format (ATX, ...).

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Divers passages de câbles sont présents pour pouvoir gérer au mieux le câble management, et ne laisser voir qu'un minimum de branchements possibles. Il en existe en haut, en bas, et sur le côté droit.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet



Démontage du panneau avant.

Le démontage du panneau avant est assez simple. Il suffit de le tirer par le dessous et il se désolidarise facilement du boîtier grâce à ses clips. Du coup l'avant du boîtier se découvre, laissant apparaître le ventilateur et les différentes fixations, soit pour d'autres ventilateurs, soit pour un watercooling.

Le panneau est garni dans sa partie centrale du même type de revêtement d'isolation phonique que le panneau latéral, et intègre plusieurs filtres à poussière, en bas et de chaque côté, amovibles pour un nettoyage facile.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Ces filtres se démontent et se remontent assez facilement pour leurs nettoyages.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

L'avant du boîtier, après démontage du panneau avant, laissant apparaître les différentes possibilités de fixation des systèmes de refroidissement (aircooling ou watercooling).

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le détail du centre du Pure Wings 2.



Le montage de la configuration.

La configuration n'est pas toute récente, mais est assez représentative d'un système pouvant dégager pas mal de calories.


La configuration de tests

C’est celle de votre serviteur, à base de :
- AMD FX 8350 refroidi par le Dark Rock Pro 4 de be quiet!
- 16Go Kingston HX318C10FWK2/16 (2*8Go)
- Asus Crosshair V Formula-Z avec le dernier bios en date, le 2201
- Sapphire RX 590 Nitro+ flashée Special Edition
- Be quiet! Dark Power Pro P9 850W 80 Plus Gold
- 2 x Western Digital Caviar Black 1.5To
- SSD Samsung 840 Pro 256Go
- Dual boot avec Windows 7 Pro 64bit et Windows 10 Pro 64bit


Le montage de la carte-mère dans la tour ne pose pas de problème particulier. Par contre, et au vu de la place encore disponible au-dessus et à gauche du Dark Rock Pro 4, il va falloir être minutieux et patient pour y brancher les connectiques P4 et P8 ou encore les fiches PWM pour les ventilateurs ! Avec une solution de watercooling, ce sera bien plus simple, car elle prendra bien moins de place et permettra un accès beaucoup plus aisé !

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Pour l'alimentation, il faut monter la platine amovible sur cette dernière avant da la glisser dans son compartiment, puis la visser au boîtier.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le câble management à l'arrière se met doucement en place.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Quelques détails de l'ouverture pour la backplate de la carte-mère :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Il faut démonter le logement pour la cage aux disques durs pour accéder à l'arrière de l'alimentation pour y insérer les différents câbles. Le démontage de la face avant peut d'ailleurs aussi être utile pour aider au montage des câbles.

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

La cage des disques durs en place dans son logement :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Néanmoins, il a fallu monter un disque à l'endroit et l'autre à l'envers pour réussir à câbler les connectiques Sata coudés !

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Quelques aperçus de la carte dans le boîtier, au travers de l'emplacement de la face avant :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le montage final de la carte dans la tour. Le SSD a été monté à droite :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Un aperçu de l'ensemble avec la vitre mise en place. Les reflets gâchent un peu l'ensemble, dommage... :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Quelques détails sur le câble management intérieur :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Encore quelques détails de l'arrière :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Enfin deux aperçus de l'ensemble de la tour, mais sans la vitre pour éviter les reflets ! :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet



Les mesures de températures et bruits :

Après cette présentation, il est temps de découvrir les données relevées sur cet exemplaire de Pure Base 500 Windows.
Il est nécessaire de rappeler que le FX-8350, bien qu'ancien maintenant au regard des processeurs actuels, dégage quand-même un TDP de 125W, ce qui est représentatif par rapport à ce qui existe actuellement, et il en va de même avec la RX 590, et son TDP de 225W !
Autant dire que ça va chauffer ! Et dans une petite tour comme celle-ci, cela ne va pas être une mince affaire !


Tout d'abord les températures !

Pour relever les températures, OCCT 4.4.2 a été utilisé. Les réglages des ventilateurs sur la carte mère ont été effectués en "Standard", tant pour le Dark Rock Pro 4 (ventirad) que pour les ventilateurs du boîtier. Il n'a pas été nécessaire de mesurer les températures au niveau de la carte graphique, puisque cette dernière est placée en dessous du processeur et qu'elle dégage une bonne partie de ses calories dans le boîtier. Par contre, c'est au niveau du processeur qu'il a été opportun de relever les températures, puisque l'air chaud évacué par la carte graphique vient mettre à mal le refroidissement de ce dernier.

Plusieurs tests ont été effectués avec OCCT :
- un test CPU avec le départ sur le bureau d'une minute et une chauffe sur 9 minutes suivie d'une période de refroidissement de 5 minutes pour évaluer la vitesse de la descente de la courbe des températures. C'est le processeur qui est sollicité, et il faut alors évacuer ses 125W en plein burn !
- un test GPU, toujours avec le départ sur le bureau d'une minute, suivi d'une chauffe de 9 minutes et une période de refroidissement de 5 minutes. Le processeur n'est cette fois-ci pas autant sollicité, mais récupère la chaleur de la carte graphique qui délivre quand-même la bagatelle de 225W en burn !
- un test Power Supply, le plus énergivore, puisque combinant cette fois-ci et le CPU, et le GPU ! Ce sont donc pas moins de 350W qui sont alors à évacuer par le Pure Base 500 !


Le test CPU :

Commencé au départ sur le bureau pendant une minute et suivi d'une chauffe sur 9 minutes puis d'une période de refroidissement de 5 minutes pour évaluer la vitesse de la descente de la courbe des températures. C'est le processeur qui est sollicité, et il faut alors évacuer ses 125W en plein burn !

Deux tests sont effectués pour vérifier la pertinence des résultats :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Le premier test démarre à 33.5°C, pour ensuite monter jusqu'à 50.5°C maximum en plein burn, pour redescendre à 38°C à la fin du test. Le deuxième test démarre à 36°C, pour monter à 50°C maximum en plein burn, pour redescendre à 35°C à la fin du test. La gestion des courbes de températures de la carte-mère, pour rappel réglée en "Standard" pour le ventirad du processeur et les ventilateurs de la tour y est pour quelque chose, puisque l'ensemble a tourné un peu plus vite au début du deuxième test, permettant un refroidissement un petit peu meilleur dans le deuxième test.


Le test GPU :
Ce test GPU est effectué, toujours avec le départ sur le bureau d'une minute, suivi d'une chauffe de 9 minutes et une période de refroidissement de 5 minutes. Le processeur n'est cette fois-ci pas autant sollicité, mais récupère la chaleur de la carte graphique qui délivre quand-même la bagatelle de 225W en burn !

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

La température du processeur monte également, puisque le ventirad récupère une bonne partie des calories dégagées par la carte graphique, mais les températures sont moins hautes. Le test démarrant avec 34°C sur le bureau, puis monte à 47°C maximum en plein burn, pour se terminer avec 38°C. L'intérieur de la tour est quand-même chaud mais refroidit bien. En touchant la vitre, cette dernière est un peu tiède, puis refroidit lentement.


Le test Power Supply :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

C'est le test le plus énergivore, puisque combinant cette fois-ci et le CPU, et le GPU ! Ce sont donc pas moins de 350W qui sont alors à évacuer par le Pure Base 500 ! Il a été effectué là encore à deux tests successifs pour vérifier la véracité des résultats.

Tout d'abord les courbes des deux tests :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Là encore, les résultats des tests sont très similaires, puis que le premier démarre avec 39°C sur le bureau, pour arriver à un maximum de 54°C en plein burn du CPU et du GPU, pour redescendre à 39°C à la fin. Pour le deuxième, il démarre à 36°C (après environ 15 minutes de repos sur le bureau, alors que d'autres tests avaient été effectués avant le premier, expliquant la température plus forte de départ), pour culminer à un maximum de 55°C en plein burn, et pour terminer à 39°C comme pour le premier.

Le refroidissement de la tour est réellement efficace, car ce ne sont pas moins, pour le rappeler, de 350W qui sont à évacuer !

Enfin, et pour voir comment se comportait la carte graphique en plein burn, quelques autres courbes :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Et le bruit dans tout ça ?

Pour mesurer le bruit, il a été fait des mesures du côté de la vitre, à 50 cm, puis à un mètre de distance. Et malgré toutes les calories à dégager et évacuer, il était surprenant de constater que l'ensemble des mesures n'a jamais atteint ou dépassé 40 dB !
- Sur le bureau, 36.7 dB ont été mesurés à 50cm, et 36.5 dB à 1 m.
- Pendant les tests CPU ou GPU en burn, le maximum atteint était de 37.4 dB à 50 cm et 37 dB à 1 m.
- Pour les tests de burn CPU + GPU (Power Supply), le maximum atteint au bout de 2 minutes était de 38.5 dB à 50cm et 38 dB à 1 m, au bout de 6 minutes de 39 dB à 50 cm et 38,7 dB à 1 m, et avant la fin du burn, soit après 9 minutes, de 39.3 dB à 50 cm et 39 dB à 1 m !

Autant dire que sous les 40 dB et à ces distances, c'est une sacré performance pour ce Pure Base 500 Windows !

C'est un grand bravo à be quiet! pour cette prouesse !


La conclusion, enfin !

Le Pure Base 500 Windows, étant à la base un produit d'entrée de base pour be quiet!, n'est en fait que de très loin de ce pour quoi il a été défini ! Il donne franchement des prestations d'un bon boîtier de gamme intermédiaire, avec un refroidissement hors pair au vu de son volume, et des fonctionnalités très intéressantes, tant esthétiques que techniques !
Sa qualité de fabrication est plus que correcte, il n'y a pas de points sur lesquels il y a moyen de tergiverser, et rien ne vibre ou ne se fixe que moyennement !

Par rapport à certains autres boîtier orientés franchement haut de gamme, sa performance de refroidissement est légèrement en recul, mais sur le point du silence de fonctionnement, c'est franchement le point fort de ce Pure Base 500 Windows.
Alors, serait-ce un futur best seller en vue dans sa catégorie ? Oui, très certainement, surtout au prix annoncé ! Bravo be quiet!

Pour faire le tour des points positifs et négatifs :


Les points positifs :
- Un boîtier élégant avec plusieurs coloris au choix (noir, gris, blanc)
- Une fabrication de très bonne facture, finition qui ne souffrent d'aucun défaut
- Très bon refroidissement et ce malgré son format petite/moyenne tour
- L'isolation phonique et le fonctionnement silencieux même en burn
- Le fonctionnement très silencieux dans tous les modes, et ce malgré parfois de fortes sollicitations du matériel
- L'intérieur très fonctionnel et câble management très bien pensé
- Le nombre d'emplacements disponibles pour les SSD et les disques durs
- Les filtres à poussière amovibles
- La possibilité de mettre plusieurs watercoolings différents (en façade, au-dessus, à l'arrière)
- La possibilité de rajouter de nombreux ventilateurs pour l'aspiration et l'extraction de l'air
- La possibilité de mettre de gros ventirads (à l'image du Dark Rock Pro)
- Le prix par rapport à la qualité et les prestations

Les points négatifs :
- Il manque certainement un port USB Type-C qui se rencontre de plus en plus sur les nouvelles tours
- Il manque peut-être encore au moins un port USB 2.0 en façade à côté des USB 3.0, et ce pour les anciennes configurations où il faudra alors compenser en achetant un convertisseur USB 2.0 en USB 3.0
- Certaines anciennes configurations peuvent avoir encore besoin d'un lecteur optique par exemple un lecteur/graveur DVD, mais sachant que de nos jours, c'est une option qui disparaît de plus en plus, est-ce réellement un point négatif ?
- Le refroidissement des disques durs n'est pas forcément optimisé là où il se trouve, mais on ne peut pas tout avoir lorsqu'une telle tour vous est proposée pour un tarif compris dans une fourchette de prix allant de 70 à 85 euros !

Pour terminer, il manquerait que du RGB pour contenter certains aficionados. Mais que vois-je ? On m'annonce un nouveau Pure Base 500DX qui va sortir ! Peut-être pour contenter ceux qui recherchaient un tel produit ? :wink:
Et peut-être un nouveau test en vue ? :tongue:

Tous nos remerciements à be quiet!

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet

Pour cet excellent produit, nous ne pouvons mettre que l'or !

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet


Pour en savoir plus encore...

Enfin, et pour terminer, un aperçu des différents détails provenant directement de chez be quiet! :

test_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiettest_du_bon_tier_pure_base_500_windows_de_be_quiet



Informations


  • Auteur : jeannot61
  • Nombre d'affichages de cette page : 22320
  • Publié le : 11/04/2020 à 14h12

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires