Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

Phanteks Enthoo Primo. Un boitier d’exception pour une configuration d’exception !


Test du boitier Phanteks Enthoo Primo


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception





Introduction :


Phanteks, acteur majeur dans le monde du refroidissement, nous a récemment étonnés par l’annonce suivie de la présentation d’un boitier très particulier l’Enthoo Primo. Boitier, qui s’adresse sans aucun doute, aux configurations très musclées, et disposant pour refroidir l’ensemble, de très gros systèmes de refroidissement par eau.

Il s’agit pour Phanteks d’une première…En effet, l’ensemble de la gamme ne comprend dans sa majorité, que des ventirads pour processeurs ainsi que toute une série de ventilateurs. Le tout dans un design et des couleurs toujours très recherchés… et qui plaisent au public !

J’ai, la (grande) chance d’avoir chez moi ce boitier… Et vous propose si vous le voulez bien d’en faire le tour, et ainsi de voir ensemble l’étendue des possibilités offertes.



Spécificités du test:

Il me semble évident de vous décrire mon ressenti, ainsi que les éventuelles critiques quant aux difficultés auxquelles j’aurais été confronté lors du montage de l’ensemble de ma configuration.

Et pour ce faire la procédure adoptée est, et c’est le moins qu’on puisse dire…totalement différente des tests de ce boitier que l’on voit tout doucement fleurir un peu partout sur le net et même dans l’hexagone…

En effet, suivant la taille, la longueur, ainsi que le nombre de radiateurs de watercooling mis dans le boitier, les performances de refroidissements seront différentes en fonction des besoins et de la configuration mise en place…Le nombre de ventilateurs ainsi que leurs sens ont aussi une importance …

De ce fait, les relevés de températures ne seront dus que du fait de ma configuration et du choix de son montage…

Et pour conclure ce petit chapitre, je dirais que les spécifications de ce boitier et vous l’aurez compris, m’incitent directement à ne pas employer le montage comme proposé à l’origine…Montage proposé pour de l’aircooling, afin de satisfaire le plus grand nombres d’utilisateurs.

Alors on commence…



Le déballage :

Après l’avoir non sans peine, sorti de son énorme boite en carton, et avoir constaté qu’il était parfaitement emballé et protégé par de gros blocs de frigolite moulée.

Ce grand et lourd boitier (18 kg quand même…). Fait d’aluminium, de métal mesh et de plastique noir brillant pour la façade, et enfin d’acier pour l’ensemble du châssis. Aux dimensions véritablement imposantes (250mm x 650mm x 600mm) me font plus penser après le déballage, à une armoire normande à déplacer tout seul. Et c’est non sans mal que j’en fais enfin le tour du propriétaire.


Présentation :
L’extérieur :

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception




Au premier abord, ce boitier est conforme à l’image ‘’2D’’ que j’en avais. Fait de lignes droites, et épuré. Tout faux j’ai …Car, à y regarder de plus près, le travail sur le design est conséquent et complexe ! L’assemblage ainsi que la finition, sont tout simplement exceptionnels et rien ne vient gâcher mon émerveillement.


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Le liseré bleu ainsi que le bouton de mise en marche est du plus bel effet


La peinture noire de très grande qualité se mélange avec l’aluminium brossé, pour le plus grand plaisir des yeux, ainsi que la vitre teintée noir qui recouvre en grande partie le panneau latéral. Et, qui mettra en exergue, à n’en pas douter, votre configuration.

Le logo de la marque est, quant à lui très discret. Et se montre via une deuxième vitre dans le bas du panneau latéral.


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Une palanquée d’aérations et d’entrées d’air, flanquées de leurs mousses de protection ainsi que de leurs filtres amovibles, vient parachever une partition sans faute

.

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception



phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Avec des airs de PS3 et de Level 10, ce boitier ravivera vos rétines…à n’en pas douter ! Si bien sûr, vous êtes sensibles à ce genre de design !

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception



Le bundle est quant à lui royal :

Nous y trouvons en effet tout ce qu’il faut, et encore plus ! Le tout très bien emballé et cerise sur le gâteau, une boite compartimentée contenant l’ensemble de la visserie...



phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception

À noter, que le manuel est à l’image du boitier, luxueux ! Papier glacé de qualité, dessins complets et surtout très clairs. Un régal…



Le reste de la boite comprend, des velcros au logo de Phanteks, des rilsans et deux bandes de caoutchoucs adhésives pour le placement d’une deuxième alimentation.

Et enfin, un support radiateur supplémentaire (2x120 ou 2x140) à employer en face avant ou sur le côté du boitier complète ce bundle.

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception



Caractéristiques techniques :
phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception
L’intérieur :

Et c’est là que les choses se corsent….En effet, les fonctionnalités ainsi que les options de montages, sont tellement nombreuses, qu’il n’est pas simple d’en faire le tour…

Je vais donc diviser ce chapitre en deux parties


1ère partie partie : Fonctionnalités
Les portes sont maintenues par des vis à main (deux par panneaux) et pivotent sur des demi-charnières.
Et une fois celles-ci enlevées, vous avez alors accès au Saint des Saints…Et croyez-moi, Je n’ai pas pu m’empêcher de faire un ‘’Waouh’’ de contentement en découvrant l’agencement de l’intérieur ainsi que l’espace disponible

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


En effet, tout est là. Aux larges passe-câbles bardés de leurs caoutchoucs souples, aux passe-tuyaux (d’une cloison à l’autre).

À l’arrière du boitier se trouve un câble management digne d’éloges pour un confort d’utilisation exceptionnel.

Ainsi, qu’une énorme ouverture assurant une compatibilité maximale avec les nombreux systèmes de fixations de refroidissement du processeur.

5 baies 5,25’’ prennent place, avec comme de bien entendu leurs fixations rapides à clips (automatique).

De nombreuses attentions nous sont donc offertes pour un montage sans problème, comme vous pouvez le découvrir !

Le pré-câblage est entièrement gainé noir et est comme de bien entendu…de qualité.

Mais ce n’est, somme toute, que la ''norme'' maintenant pour un boitier digne de ce nom…

Alors on continue…

Alimentation déportée à l’arrière de la cloison de la carte mère, libérant du coup un espace important au bas de celle-ci, pour du watercooling ou pour du 4 x 120 mm max en ventilateurs (ou les deux, au choix et en push/pull en plus) Comme vous allez le voir plus loin !

Support de réservoir de watercooling et ce, sur le plateau carte mère (une fois le cache câbles en alu brossé enlevé) ainsi que sur la face intérieure à l’arrière du boitier (Le ventilateur d’extraction à cet effet coulisse à l’arrière sur des boutonnières suivant la taille du réservoir).

Le boitier est, et on s'en doute, entièrement filtré. La dépose des filtres est aisée, et ne nécessite qu’une pression relativement faible pour les libérer.
Deux autres filtres mais aimantés alors, sont disposés sur la porte arrière et protègent ainsi l’entrée d’air de l’alimentation et suivant le montage, l’entrée d’air du radiateur latéral.


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception



Vous en voulez plus…?Je continue donc :


Le support pour la pompe de watercooling bardé de son caoutchouc anti-vibrations (plusieurs positions et emplacements sont disponibles

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Une centrale comprenant un HUB pour y brancher jusqu’à 12 ventilateurs en PWM …Centrale pouvant changer de place, pour plus de commodité au montage !

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Deux supports SSD fixés sur la paroi des baies 5.25’’’ (possibilité de mettre 2 SSD sur chaque support).


Si cela ne vous suffit pas, un troisième support est prévu sur le plateau à l’arrière de la carte mère. (En option)

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Sur la face avant, une porte digne de l’armoire à confitures de ma grand-mère protègera les accessoires mis dans vos emplacements 5.25’’

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Les baies 3.5’’ contenant les HDD et SSD, sont amovibles et modulables et leur système de fixation pour HDD est tout simplement ce qui se fait de mieux pour le moment.


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception




Je pense que cela se passe de commentaires…Mais rien ne vaut un peu de gymnastique

En 1, je lève les bras.

En 2 je glisse le HDD dans son logement.

Et en 3 je baisse les bras

Et mon tout, ce glisse dans les baies 3.5’’ et se clipse au moyen des deux grandes ‘’oreilles’’ qui dépassent

Ouf….ça fatigue presque!


2ème partie : Options des montages

Deux courtes vidéos de présentation du boitier, donc une en français dans le texte



Et comme vous avez pu le voir dans les courtes vidéos de présentations. Les options de montages sont en fonction du choix de la configuration, ainsi que celui du refroidissement des composants.

Jugez plutôt :

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception





Attention tout de même, suivant la longueur, certaines largeurs et hauteurs doivent être respectées !

Et pour plus de détails, je vous conseille de vous rendre sur la page de support de Phanteks



phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception

Configuration watercoolée avec L’ensemble des cages HDD en place.




phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception

Configuration en aircooling, avec l’ensemble des cages HDD en place.


La photo ne semble pas le montrer, mais il y a encore la possibilité de rajouter 2 autres ventilateurs en 120mm et ce, directement sur les cages HDD. Faces dirigées vers la ou les cartes graphiques…

Et enfin, les innombrables possibilités d’intégrations de radiateurs de watercooling …ainsi que celui du placement de la pompe.



(Et tout à fait entre nous, c’est entre-autre cette vidéo mise en ligne sur la page officielle créé sur Facebook, qui m’a décidé à l’acquérir et ce, bien avant la sortie du boitier) !


En conclusion de ce tour d’horizon, il est indéniable que la conception de ce boitier a été faite en étroite collaboration avec des gens compétents et de grandes expériences. Phanteks, démontre ainsi une volonté évidente de vouloir s’imposer dans le tout haut de gamme et nous propose avec l’Enthoo Primo une pléiade de fonctionnalités quasi inédites ainsi qu’une finition exemplaire rarement vue sur un boitier.



Le montage :

Avant toute chose, les composants à intégrer sont les suivant :

Carte mère : Asus Crosshair V Formula z (ATX)

Processeur : AMD FX 8350 OC@ 4.8 GHz (fréquence stable H24) Pour un Vcore de 1.488v

Mémoire ram : Crucial Ballistix Elite 4 x 2 Go (PC 1500) OC@2133 MHz

Cartes graphiques : Asus HD 7970 Direct CU II Top (CrossFireX) 1025 MHz pour le GPU et 1500 MHz pour la mémoire.

Alimentation
: Corsair AX 1200W

Lecteur optique : HL-DT-ST DVDRAM GT20N 12.7 mm (slim) boitier Silverstone 5.25’’ TS03 (SATA Hot Swap 2.5’’)

Disques dur et SSD :

HDD 2 x Western Digital Caviar Black (données et sauvegardes)

SSD Samsung 830 (Windows 8.1)

SSD Crucial M4 (Windows 7)

SSD Crucial M5 Jeux (TS03)

Refroidissement :

Waterblock EK-Supremacy full Nickel (Pâte thermique employé: GELID GC- EXTREME)

Radiateur
Alphacool OCOOL UT60 (360mm)

6 x Noctua NF-F12 en push/pull (l’apport d’air frais ce fait par le bas)

Pompe Swiftech MCP655 (Laing D5) corps de pompe Alphacool Ocool HF

Réservoir : EK Multioption RES 250 rev.2 (295 ml)

Noctua NF-P14 FLX (en extraction à l’arrière du boitier)

Ventilateurs face avant (origine) 2 x 140 mm PH-F140SP (apport d’air frais)

Ventilateurs du dessus : 3 x 140 mm (origine 1 +1 en bas et 1 en extraction) 3 x 140 mm PH-F140XP (apport d’air frais)

Logiciels employés : OCCT-CPU-z-GPU-z-Aida64-HWMonitor-AfterBurner



phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception

Les deux ventilateurs à LED bleu de 140 mm PH-F140SP (En apport d’air frais)
Et juste au-dessus, le boitier 5.25’’ TS03 contenant le lecteur optique et le Hot swap 2.5’’ que l’on glisse tout simplement dedans…


À noter que pour un Rad de plus de 280 mm dans le haut du boitier, la première baie ne pourra pas être employée…


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception
Les trois ventilateurs Phanteks PH-F140XP mis ensemble (En apport d’air frais)
==>À noter : les boutonnières pour les fixations 120/140 mm …


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Le Noctua en extraction en lieu et place du Phanteks PH-F140SP.

==>À noter : Les boutonnières (120/140 mm) qui permet de modifier la hauteur suivant la place que prend le réservoir. (Avec, et juste en dessous, le deuxième emplacement de support de réservoir)



phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Le Rad OCOOL UT60 360mm et ses six Noctua en push/pull (Entrée d’air vers le bas)


À savoir….pour l’emplacement du dessous, et à partir d’une longueur de 360 mm, la largeur max du radiateur ne peut pas excéder 125 mm !

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception

Et mon tout est ''piloté'' par le HUB… qui dépend bien entendu du choix proposé dans le bios pour la gestion des ventilateurs PWM…

==>À noter : la broche 4 fils (en dessous de la molex) et qui vient se brancher directement sur le connecteur CPU de la carte mère.


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Un câble management de rêve…Une place immense. Des passages de câbles nombreux, et bien étudiés… et le tout est maintenu par des scratchs suivant le schéma de câblage proposé.

L’alimentation vient quant à elle s’installer dans le sens de la hauteur sur des plots avec des embouts en caoutchouc et le ventilateur d’entrée d’air vers l’extérieur.

Les racks contenant les cages HDD/SSD sont amovibles et modulables, et tiennent par des vis à main …
La pompe quant à elle, bénéficie de plusieurs emplacements disponibles et ce, suivant le montage des cages HDD/SSD.

==>À noter : le passage du tuyau d’eau au travers du passe cloison prévu à cet effet !

Rien à dire….c’est juste parfait


phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exceptionphanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception



Au niveau de la carte mère, la place ne manque vraiment pas et le travail en sera d’autant plus aisé pour la connectique et le passage des durites.

Des vis à main maintiennent les cartes graphiques. Rien à redire, tout cela est impeccable !

En CrossFireX par-contre, pour des cartes de 277mm et dimensions supérieurs,il vous faudra alors déposer le support réservoir (après avoir enlevé le cache câbles) et celui-ci, viendra alors ce fixer directement sur le panneau de la carte mère et ce, sans problème…

==>À voir : La durite dans le passe cloison qui rejoint ainsi la pompe (dans le bas de la photo de droite).


Silence ça tourne….

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception



Et oui, de silence il est question….et selon les réglages adoptés dans le bios cette configuration restera en toute occasion silencieuse.

En effet, en idle ainsi qu’en légère charge (bureautique /Internet/YouTube/Skype) l’ensemble des ventilateurs ne dépasse pas 750 tr/min.

En charge ou en jeu, c’est magique… et l’ensemble alors tourne aux alentours de 850/900 tr/min pour une température ne dépassant jamais 40°C. Et dans tous les cas, ce sont les cartes graphiques qui se font entendre! Il est d’ailleurs prévu et c’était le but avec l’achat de ce boitier, de passer au plus vite mes futures cartes à un refroidissement full watercoolé.

Moi qui avais l’habitude de régler l’ensemble de mes ventilateurs via un rhéobus suivant l’emploi du moment ….Ce HUB proposé par Phanteks m’a donné envie de le tester…Et, je dois dire que c’est sans regret que j’abandonne mon rhéobus…

Les composants quant à eux, comme les cartes graphiques, ou encore mes modules de mémoire ram ainsi que l’étage d’alimentation de la carte mère et son NorthBridge. Tout cela, reste bien au frais, et leurs températures restent en toute occasion dans des valeurs normales basses.

Bon, mais alors…Qu’Est-ce que ça donne sous OCCT pendant une heure avec les mêmes réglages de ventilateurs ?

Réglage PWM bios mode ''normal'' (1240 t/min en max)

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception


Et en mode extrême dans le bios ? (1270 t/min en max et ce, dès le début de la charge)

phanteks_enthoo_primo__un_boitier_d_a_exception_pour_une_configuration_d_a_exception

C’est disons le mot, ''la cerise sur le gâteau''…Les performances de refroidissement sont au-delà de ce que j’espérais ! Ce boitier, tel un écrin, protège et sublime ma configuration en lui donnant les moyens de s’exprimer totalement….



Conclusion :

Il est grand temps de conclure, et comme vous avez pu le lire au travers de ce test. Phanteks avec son boitier Enthoo Primo, qui est somme toute un coup d’essai, est, et sans l’ombre d’un doute… un coup de Maître !

Ce boitier est excessivement bien conçu, où le design ne sacrifie en rien le fonctionnel.
Des matériaux de qualité, un assemblage ‘’tip top’’, une finition exemplaire, des fonctionnalités à foisons. Ce boitier ravira les amateurs de configuration extrême en Aircooling, et plus particulièrement en Watercooling, au vu des nombreuses facilités et modularités qui lui sont offertes. On côtoie à chaque moment la perfection tout simplement.

Et pour résumer : C’est Un boitier d’exception pour une configuration d’exception en quelques sortes!

Alors pour le prix 250,00€ (certes élevé) c’est totalement justifié …


Et si vous voulez vous rendre directement sur le site de Phanteks



Informations


  • Auteur : ariéhm
  • Nombre d'affichages de cette page : 11859
  • Publié le : 05/01/2014 à 19h00

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires

AaAa² Le 05/01/2014 à 20h00
Nikel le test et le boîtier :wink:

Offres Matériel.net