Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

Les cartes utilisées pour les tests


Cartes utilisées pour les tests

Bien sûr, pour les tests, il aurait fallu prendre deux des dernières cartes sorties et tester différentes choses, mais d’une part, personne de chez nous n’avait de telles cartes et d’autre part, il fallait tout de même prendre des références que l’on peut certainement encore trouver sur encore bien des machines, à savoir par exemple une carte connue pour être facilement overclockable et d’un niveau encore acceptable pour les jeux et une carte que l’on trouve facilement en vente un peu partout et qui semble pouvoir aussi offrir un potentiel pour certains jeux. Il ne faut pas oublier que comme beaucoup de personnes, le fait de devoir mettre à jour ou renouveler son matériel peut entraîner un gros surcoût que nombre d’entre nous préfèrent remettre à plus tard ! Quitte à trouver une solution à moindre coût et remettre les grosses dépenses à une date ultérieure !


Ma carte graphique, se situant dans la normale entre une 6600 et une 6600GT dans les jeux pour ceux que ça permettrait d’éclairer un peu plus, possédant une interface 256bits pour la mémoire, est logiquement apparue alors que la production de la FX 5900 arrivait à maturité, et a logiquement un potentiel d’overclocking important au niveau du GPU et variable au niveau de la mémoire, et ce en fonction d’une part du fabricant (Samsung ou Hynix) mais aussi de la série !


Mais comme pour les générations de GeForce 6 et 7, c’est au niveau de l’overclocking du GPU que l’on gagne le plus de fps, et non au niveau de la mémoire comme c’était le cas à l’époque des GeForce 2, 3 et 4, très tributaires de l’afflux des données ou du goulot d’étranglement au niveau de la bande passante (toujours et encore de la mémoire) !


La carte de Kenji est quand à elle de la génération des GeForce 6 et est également très tributaire en performances de l’overclocking du GPU, mais également un peu au niveau de la mémoire, cette dernière étant adressée en 128bits !


Je me suis donc rabattu sur ma fidèle FX 5900XT qui a d’ailleurs deux particularités, celle d’être une XT, reconnue pour être suffisamment overclockable pour faire souvent de l’ombre et de la concurrence à ses grandes sœurs la 5900 et la 5900 Ultra en termes de performances pour un prix bien plus léger (à l’époque), et enfin celle de provenir du fabricant MSI, réputé pour faire des cartes très silencieuses par rapport à ses concurrents !


Kenji pour sa part s’est rabattu sur sa Gigabyte 6200 avec technologie TurboCache, qui a pour particularité de posséder un dissipateur thermique passif (sans ventilateur) et donc une carte parfaitement silencieuse au départ, et de ce fait de voir d’une part ce que cela pourra donner au niveau du bruit, et d’autre part, en overclocking bien sûr !


Le défi à relever pour Kenji n’est donc pas des moindres, car très attaché au silence, il lui faudra voir ce que cela pourra donner au niveau du bruit, et en overclocking bien sûr !


De ce fait, je pense alors à tous ceux et celles qui espèrent encore tirer parti de leur carte graphique sans avoir à faire un gros investissement, l’essentiel étant que l’on puisse encore faire tourner des jeux relativement récents sans avoir à se tirer les cheveux si les fps (images par secondes) descendent trop bas et saccadent alors les différentes scènes du jeu !

Alors entrons dans le vif du sujet !



MSi GeForce FX 5900XT

Tout d’abord, la présentation de la carte : une GeForce FX 5900XT de chez MSI, fabricant maintenant assez largement réputé pour ses cartes graphiques performantes mais aussi et avant tout très silencieuses !


jetart_vc_1000_et_vc_2000/48


Comme vous pouvez le voir sur la photo, cette carte embarque un ventirad pour le refroidissement du GPU, par contre, aucun dissipateur n’était prévu pour les chips mémoire sur cette version, et il fallait monter à la version FX 5900 et FX 5900 Ultra pour voir apparaître un deuxième dissipateur concentrique au premier et recouvrant également les différents modules de la mémoire beaucoup plus rapides que sur la version XT.


Dans un premier temps, le dissipateur a une apparence cuivrée, mais rien n’autorise pour l’instant à certifier que ce soit du cuivre pur, pour autant que la couleur puisse le laisser supposer. Il semblerait même que sur bon nombre de cartes, ce soit de l’aluminium recouvert d’une légère couche cuivrée, laissant supposer un beau ventirad tout en cuivre ! Mais pour l’instant, nous ne sommes pas là pour vérifier, car dans un cas comme dans l’autre, le VC2000 devra logiquement faire beaucoup mieux !


Tout d’abord les fréquences de base de cette carte ; 390MHz pour le GPU et 700MHz pour la mémoire. Après avoir consulté pas mal de sites à l’époque, j’apprenais que les cartes équipées de mémoire Samsung n’arrivaient que très rarement à atteindre ne serait-ce que des fréquences proches de 800MHz, en général aux environs des 770 à 790MHz au maximum. Par contre, les cartes équipées de mémoire Hynix avaient de fortes probabilités d’atteindre les 800MHz, voire même de les dépasser, et on a pu en voir même atteindre 850MHz, et d’autres 900MHz ou plus, mais avec des refroidissements actifs ou passifs de ces mémoires !


La MSI n’ayant pas de refroidissement spécifique des mémoires, j’arrive à la monter à 810MHz avant de voir apparaître (très rarement et que dans certains benchmarks) quelques artéfacts, et pour avoir des mesures sûres et sans risques de phénomènes parasites, je descendrai l’overclocking à 805MHz, correspondant à 15% de plus que la fréquence par défaut.


Pour ce qui est le GPU, je peux également monter la valeur de 15%, ce qui correspondrait à 448,5MHz et j’afficherai alors 450MHz dans le programme d’overclocking.

Pour ce dernier, j’utilise PowerStrip 3.53 Build 459 en version française, très facile à paramétrer et qui le mérite de proposer des fréquences très proches avec des pas d’incrémentations assez petits,de 5MHz !

Ma configuration n'est pas récente, mais fait bien ce qu’on lui demande (une bonne bête quoi !) et est très stable :



  • Processeur : Athlon XP Barton 2800+ (2083MHz) overclocké pour l’occasion à 2250MHz toujours sous sa tension de base, à savoir 1.65V (stabilité vérifiée sous Prime95 entre autre), en 12.5 X 180MHz
  • Carte mère : ABIT AT7-Max2 (KT400)
  • Mémoire : 2 X 512Mo Veritech en 2 3 2 6
  • Alimentation : Q-Tec 500W BigFan LowNoise PFC-PSU avec ventilateur 120mm
  • Carte graphique : toujours et encore une FX 5900XT de chez MSI, et bien oui, je ne vais pas changer en cours de route !
  • Tour : Cooler Master Cavalier 1 équipée d’un 80mm en aspiration à l’avant et d’un 120mm en extraction à l’arrière.

Afin de pouvoir apprécier le bruit, j’ai équipé l’alimentation d’un potentiomètre permettant de limiter au maximum la fréquence de rotation du ventilateur de 120mm pour le rendre inaudible et permettre portant encore le passage d’un flux d’air suffisant pour un refroidissement minimum de l’alimentation. Ensuite, le processeur est surmonté d’un Zalman CNPS 7000AlCu, très silencieux et équipé d’un rhéostat permettant lui aussi de garantir un refroidissement minimum et un bruit inaudible, même tout ouverte !


Le ventirad du chipset a aussi été modifié par une résistance de 100 ohms montée en série sur le fil d’alimentation positif, réduisant du coup sa fréquence de rotation et le rendant quasiment inaudible.

Enfin et pour l’occasion, les deux ventilateurs de la tour (80mm et 120mm) seront déconnectées pour ne pas venir interférer dans les différentes mesures du bruit.


  • Système d’exploitation : Windows XP Pro SP1 ver.2600
  • Pilote de carte graphique : MSI version 6.14.10.6681 (version sans signature pour Windows XP, mais stable et performante).


Gigabyte GeForce 6200

Une GeForce 6200 de chez Gigabyte, fabricant assez connu, l'avantage de cette carte étant son prix, et le fait de ne pas disposer de ventilateur, pour un silence parfait.


jetart_vc_1000_et_vc_2000/48



Ce que nous donne le constructeur :

  • Référence constructeur GV-NX62TC256DE
  • Powered by NVIDIA GeForce 6200 VPU w/TurboCache™
  • Supports PCI Express and 4 pipelines
  • Microsoft DirectX 9.0C and OpenGL 1.5 support
  • Supporting 256MB memory and features local frame buffer 64MB
  • Features DVI-I / D-sub (by adapter) / TV-OUT
  • Supports HDTV function and HDTV cable enclosed

Les fréquences du processeur graphique et des mémoires sont respectivement à l'origine 350 et 500 Mhz, le ventirad doré ne prend malheureusement pas les puces mémoires sous son aile, celle-ci sont situé à l'opposée du connecteur vga de la carte. N'ayant qu'un ventilateur pour le CPU (celui d'origine AMD) et un autre (60mm) pour assurer la ventilation dans mon mini-boitier, nous verrrons si le VC1000 est recouvert par les deux autres, ou bien s'il ajoute un bruit trop important.



Enfin ma configuration , assez récente, et qui manque pas de pêche :

  • Processeur : Athlon64 3200+ (2000MHz)
  • Carte mère : MSI RS480M2 (chipset ATI)
  • Mémoire : 2 X 512Mo Corsair XMS
  • Tour/Alimentation : Heden B1880
  • Carte graphique : toujours une 6200TC de chez gigabyte...

Voilà, les présentations étant faites, le VC1000 sera testé sur la GeForce 6200 Turbo Cache et le VC2000 sur la GeForce FX5900XT.



Présentation du VC1000 et du VC2000Les protocoles des tests

Informations


  • Auteur : jeannot61
  • Nombre d'affichages de cette page : 1889
  • Publié le : 02/03/2006 à 11h24

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires