Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

How-To : Compilation de mplayer


How-To : Compilation de mplayer

MPlayer est le lecteur de video sous linux, 98% des linuxiens l'utilisent... rien que ça. Je vous propose ici mon premier "comment faire" pour compiler mplayer, où, ne vous inquiétez pas, j'explique chaque commande, la seule chose que vous ayez à faire étant d'ouvrir une Konsole, un xterm ou n'importe quelle autre terminal et ouvrir le lien.



Préparation :

Tout d'abord allez sur www.mplayerhq.hu pour récupérer les sources ainsi que codecs que vous souhaitez (wget est la commande pour télécharger des fichier ). Ainsi qu'une une plusieurs police de caractère pour les sous-titres et un ou plusieurs skins.
Mettez tout dans un dossier et ouvrer une console en allant dans le répertoire ou vous avez tout stockés.

Les commandes pour télécharger tout ce qu'il faut.



$ mkdir mplayer
$ cd mplayer
$ wget -c
http://www1.mplayerhq.hu/MPlayer/releases/MPlayer-1.0pre3.tar.bz2
http://www1.mplayerhq.hu/MPlayer/releases/codecs/extralite.tar.bz2
http://www.mplayerhq.hu/MPlayer/releases/codecs/win32codecs.tar.bz2
http://www1.mplayerhq.hu/MPlayer/releases/codecs/rp9codecs.tar.bz2
http://www1.mplayerhq.hu/MPlayer/releases/fonts/font-arial-iso-8859-1.tar.bz2
http://www1.mplayerhq.hu/MPlayer/Skin/neutron-1.4.tar.bz2
http://www1.mplayerhq.hu/MPlayer/Skin/OSX-Brushed-2.2.tar.bz2

La commande mkdir créé un répertoire nommé mplayer, c'est l'abréviation de make directory. La commande cd est celle de change directory, elle nous place donc le le répertoire fraîchement créé. Ensuite wget est une commande permettant de télécharger des fichiers, vous n'êtes pas obligés de l'utiliser, le paramètre -c indique que les téléchargements peuvent être interrompus et repris sans avoir à tout retélécharger.

Commençons par extraire toutes les archives, avec la commande tar, un petit coup de man et on apprend que pour "détarer" du bz2 il faut mettre les options :


-v, --verbose : le mode verbose ou bavard (verbosely list files processed ).
-x, --extract : pour extraire.
-z, --gzip, --gunzip, --ungzip : si l'archive est au format gunzip.
-j, --bzip2: si l'archive est au format bz2.
-f, --file : pour lui dire quel fichier prendre.

La commande pour "détarer" le fichier.



$ tar xvjf MPlayer-1.0pre3.tar.bz2

Procédez ainsi pour chaque fichier. Et pour chaque codec, copier les dans un répertoire comme suit :



$ tar xvjf win32codecs.tar.bz2
$ cd win32codecs/
$ su
# mkdir /usr/lib/win32
# cp * /usr/lib/win32
# exit
$ cd ..

On commence ici par extraire les codecs win32, puis on va dans le dossier créé par tar. La commande permet de passer super-utilisateur (elle demande le mot de passe, on créé ensuite le répertoire win32 où l'on copie tous les fichiers présent dans le répertoire grâce à la commande cp (copier), l'étoile est remplacé par tous les fichiers du répertoire où l'on est. La commande exit, revient au compte précédent, vous êtes de nouveau simple user. "cd .." vous fait revenir d'un dossier dans la hiérarchie, devant le prompt se trouve le dossier où vous êtes.

Répétez l'opération pour chaque codecs, pour les codecs real player, mettez les dans /usr/lib/real, pour les codecs xanim, dans /usr/lib/xanim, les codecs extra dans /usr/lib/extra etc...



Compilation :

Après avoir détarer MPlayer, allez dans le dossier où il se trouve. Ce qui se traduit par :



$ tar xvjf MPlayer-1.0pre3.tar.bz2
$ cd MPlayer-1.0pre3
$ ./configure --help

La commande ./configure est en réalité un fichier de script shell, on précise le chemin ( ./) car c'est un fichier exécutables.
Ce script configure les options de compilation du programmes, détermine notamment le type de votre processeur.L'option --help ou -h permet d'avoir la liste de toutes les options disponible: --enable-3dnow build with 3DNow! support [autodetect] par exemple, cette option étant auto détecté, il n'est pas nécessaire de l' ajouter au ./configure. En revanche précisons que nous avons mis les codecs win32 dans /usr/lib/win32.



$ ./configure --with-win32libdir=/usr/lib/win32 --with-reallibdir=/usr/lib/real

Regardez bien ce que ./configure -h donne, certaines options peuvent vous être utiles, par exemple vous aimeriez bien avoir une interface graphique avec votre mplayer, au lieu de le lancer depuis une console : --enable-gui enable gmplayer compilation (gtk-1.2 GUI) [disable] .
Remarquez que cette option est disable par défault. Ajoutons donc à ./configure cette option. Moi à la fin de mes recherches, ma ligne de configuration ressemble à ça :



$ ./configure --enable-gui --with-win32libdir=/usr/lib/win32/
--with-reallibdir=/usr/lib/real/ --with-extralibdir=/usr/lib/extra/
--with-xanimlibdir=/usr/lib/xanim/ --disable-xvid --enable-aa
--enable-matroska --enable-vorbis

Regardez bien les dernières ligne: c'est un compte-rendu de ce qui est supporté, donc si il vous manque quelque chose chercher et ajouter le.
Donc c'est un peu déroutant au départ, mais au moins vous êtes sûr de ce que vous pouvez lire comme vidéo. Si un ne peut être lu, vous savez à qui vous en prendre. On peut enfin lancer la compilation :



$ make

Cette commande est celle qui permet de générer à partir du code source, tous les fichiers qui seront utilisés par le programme ainsi que l'exécutable lui même. Cette phase dure plus ou moins longtemps selon la vitesse de votre processeur. Vous pourrez vous heurtez à des problèmes de dépendances. En effet avoir un gui (graphical user interface) n'est pas sans inconvénient, cela nécessite les librairies suivantes: png, png-dev, gtk1.2-dev et xlibs-dev. Celles-ci peuvent aussi avoir des dépendances, sous debian, installez les avec apt-get, ou par votre gestionnaire de rpm pour les autres distributions. Ce sont des librairies basiques qui sont généralement installées, mais on ne sait jamais. Pour le codec vorbis par exemple j'ai du installer la libvorbis, pour que mplayer est connaissance de ce qu'est ce format.

Votre make a été réalisé avec succès, il ne reste plus que deux commandes à taper :



$ su
# make install
# exit
$ mplayer toto.avi


Ca marche, ça n'est pas normal: nous n'avons pas encore configurer mplayer, notamment mis les polices et les Skin au bon endroit.


Configuration :

Tout d'abord, le fichier de configuration de Mplayer est "privé", il appartient à chaque utilisateur, chacun peut donc avoir les polices qu'il veut et le skin qu'il veut pour son mplayer. Par défaut, le fichier se nomme config, il est placé dans ~/.mplayer, le point devant le nom du dossier veut dire que celui-ci est caché. Faites un "ls -a" pour voir la liste de tout les fichiers du répertoire courant. Ce répertoire n'est pas créé par mplayer, c'est à l'utilisateur de le créer. Créons le et plaçons nous dans celui-ci.



$ cd
$ mkdir .mplayer
$ vi config

La commande cd utilisée toute seule vous ramène à la racine de votre compte ou tilde ~/ . La commande vi lance l'éditeur de texte vi, et ouvre le fichier config, celui-ci n'existant pas, il est créé, le mien ressemble à ça :



# Write your default config options here!
vo=xv
gui=yes
#skin=OSX-Brushed
skin=Blue

Vous pouvez rajouter tout un tas d'option dans ce fichier, un man mplayer s'impose, l'option vo pour video output sélectionne la sortie, le plus souvent xv. Vous pouvez aussi lancer mplayer avec l'option -vo aa qui donnera en sortie ascii-arts, en gros votre video sortira avec des caractères dans une console, c'est plutôt rigolo ^^ (mplayer --aahelp pour plus d'info).J'autorise l'interface graphique utilisateur et je prend le skin Blue. Le dièse voulant dire que la ligne est commenté, donc non interprété par mplayer.
Pour avoir un skin, il faut que mplayer sache où les trouver, par défaut il sont dans le répertoire ~/.mplayer/Skin/ et les polices sont dans ~/.mplayer/font/ . Si mon tutoriel est bien fait, vous aurez aucun mal à extraire les fonts et les skins de leurs archives respectives, et copier les dossiers extraits dans les dossier cités précédemment.

Voila vous venez de compiler votre premier programmes sous Linux. Si un point ne vous parait pas clair, mailez-moi, en effet, vous venez de lire mon premier tutoriel, d'une série qui sera longue je l'espère avec les pc-boosteur Linuxien...à suivre ^^

To be continued...



Introduction à l'installation de programmes

Informations


  • Auteur : Kenji
  • Nombre d'affichages de cette page : 1926
  • Publié le : 15/02/2004 à 22h46

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires