Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

Utilisation des logiciels fournis


Test du disque dur externe Trandberg Data RDX QuikStor 500 Go
Utilisation des logiciels fournis

Avec son produit, Trandberg Data fournit deux logiciels. Ceux-ci sont stockés sur le disque présent dans le bundle. On précisera que l'installation n'est pas une exécution automatique mais une image ISO qu'il faut monter sur un disque virtuel ou graver. L'installation prend donc un peu plus de temps, on se demande d'ailleurs pourquoi cette solution a été adoptée.

Comme dit, deux logiciels sont installés. Le premier, et le plus simple, est RDX Utility. Se cachant derrière une interface assez pauvre, ce programme n'offre pas beaucoup de fonctions. Celles-ci se résument à la recherche de firmwares pour le disque dur, et à un système de diagnostic simpliste permettant de faire clignoter les LED afin de vérifier leur fonctionnement.

trandberg_data_rdx_quikstor_500_go/209

trandberg_data_rdx_quikstor_500_go/209

Nous nous sommes rapidement intéressés au second logiciel qui nous a paru plus riche. Baptisé RDX FileKeeper, ce dernier est un dérivé Yosemite FileKeeper, connu pour son efficacité en matière de protection des données. RDX FileKeeper est maintenant présent dans les bundle des disque QuikStor, ce qui n'était pas le cas avant.

Dès la première prise en main, nous avouons avoir été au départ un peu déçus pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le logiciel est en Anglais mais heureusement l'aide, elle, est disponible en français. Ensuite, l'interface ne présente à priori pas beaucoup de fonctions et ne parait pas très attractive. Nous avons rapidement changé d'avis en découvrant les multiples possibilités offertes par le logiciel et encore plus par son efficacité.

Décomposée en 5 onglets, les possibilités de réglages sont nombreuses. Nous n'allons pas tout détailler mais voir les deux principes de protection qu'est capable d'assurer RDX FileKeeper.

trandberg_data_rdx_quikstor_500_go/209

Dans un premier temps, nous devons nous rendre dans l'onglet "Cartridges" afin de préparer notre RDX QuikStor au système de sauvegardes.

trandberg_data_rdx_quikstor_500_go/209

Nous cliquons sur "Settings" et nous avons la possibilité d'activer la protection des données. Nous voyons alors que le logiciel assure deux types de protections. Il permet en premier lieu de protéger en temps réel les données en effectuant des sauvegardes des fichiers modifiés. Ainsi, si vous effectuez une mauvaise manipulation sur un fichier et que vous sauvegardez sans le vouloir, vous pouvez très simplement, en cliquant-droit sur ce fichier, retrouver une archive de ses modifications et restaurer une ancienne version de celui-ci. C'est assez bluffant mais surtout très efficace.

trandberg_data_rdx_quikstor_500_go/209

Par défaut, tous les types de fichiers ne sont pas protégés. L'onglet "Protection Policies" permet d'ajouter ou de restreindre la protection de certains types de fichiers. La protection des e-mails est également possible à condition que l'on utilise un logiciel "connu" du type Outlook Express par exemple. Le logiciel dispose également d'une section de gestion des fichiers sauvegardés où l'on peut facilement rechercher le fichier dont on souhaite retrouver une version antérieure. À noter enfin qu'il est possible de paramétrer le logiciel pour qu'il effectue une sauvegarde non seulement sur le RDX mais également sur le disque dur ou est installé le système d'exploitation. Une restauration de fichier est alors dans ce cas possible même lorsque le RDX n'est pas connecté.

trandberg_data_rdx_quikstor_500_go/209

La deuxième principale fonction est la protection des fichiers système. Il est possible de programmer chaque heure, chaque jour ou chaque semaine une sauvegarde de vos fichiers système afin de pouvoir les restaurer à tout moment. En cas de plantage ou de crash disque, on peut restaurer le système d'exploitation depuis la cartouche RDX. S'il est nécessaire de créer un CD de démarrage pour la restauration sur d'anciennes configurations, celle-ci peut se faire directement depuis le RDX sur une machine récente ce qui simplifie encore la tâche. À noter que le CD de démarrage peut être créé avec FileKeeper.

Nous allons maintenant analyser les performances affichées par notre RDX QuikStor.



Déballage et installationPerformances et bruit

Informations


  • Auteur : Beune
  • Nombre d'affichages de cette page : 1169
  • Publié le : 01/04/2009 à 11h11

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires