Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

Et à l'intérieur ?


Test de l'amimentation Be Quiet Dark Power Pro 750W P8

be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145


Et à l’intérieur ?

La curiosité aidant, et comme toujours il est souvent instructif d’ouvrir une alimentation pour y découvrir ce qu’il s’y cache (s’il est possible de dire ainsi…).

be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145

Première constatation : la longueur de l’alimentation est entièrement utilisée par le circuit et des différentes platines annexes. Ensuite, et comme supposé initialement, une articulation permet bien de donner un angle au cordon d’alimentation de la carte mère. Le condensateur de découpage (ou de filtrage) est tout simplement immense, et avec une capacité de 560µF pour 450VDC et une température maximum de 105°C, il y va sans dire que be quiet! n’a pas lésiné sur les moyens ! D’ailleurs, autre constatation, tous les autres condensateurs sont aussi prévus pour aller jusqu’à cette température, ce qui conforte l’impression de qualité de l’ensemble. Les transistors sont très bien refroidis, même si avec un tel rendement, il est probable que les dissipateurs aient pu être moins grands que ceux en place. Là encore, la sécurité est de mise ! Quant aux transformateurs (8TD00542 03 FC et 8TA00433 02 FC), eux aussi sont d’une qualité irréprochable. Nul besoin non plus de s’attarder sur les différentes selfs de filtrage, toutes aussi propres les unes que les autres.

be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145

Enfin, le montage final de l’ensemble et les soudures faites démontrent encore une fois une qualité irréprochable de la part de be quiet!.

be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145

Petite curiosité sur laquelle il est intéressant de revenir : le petit relais noir qui émet le petit clic lors de l’activation du mono rail pour l’overclocking : d’une part, c’est une solution ingénieuse pour qui veut utiliser cette fonction sans sacrifier à une technologie plus aléatoire, et d’autre part, la diode de « roue libre » qui lui est associé, évitant du coup la destruction des circuits annexes si ce dernier est activé pendant le fonctionnement de l’alimentation, et non lorsque cette dernière est éteinte. Cette diode, qui peut paraître inutile, évite des retours de courants inverses dans les circuits lors de l’activation ou de l’extinction du relais, sage précaution des ingénieurs qui ont pensé à cette éventualité !

be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145

Apparemment, rien n’a été laissé au hasard. C’est du matériel de qualité, et même le moindre composant a été étudié pour résister à des contraintes bien largement supérieures à celles qui sont logiquement normalement en vigueur en fonctionnement normal, ou même intensif, y compris dans le cas où l’alimentation devait être placée en haut d’une tour, aspirant du coup la chaleur dégagée par tous les autres composants d’une configuration même musclée et overclockée (CPU et Sli ou CrossFire de cartes très puissantes).

Du côté du ventilateur, c’est un Silent Wings 120mm qui a été utilisé, tout comme pour les Straight Power, mais cette fois-ci, la fixation a été revue, plus simple, avec une réduction du diamètre des quatre trous, permettant d’utiliser des vis plus simples, et non doublement épaulées. Du coup, le joint extérieur qui faisait le tour du ventilateur n’a plus lieu d’être, ce sont donc cette fois-ci les portées des vis qui font office de support. Ceci étant, la technologie propre à ce type de ventilateur a été conservée, c'est-à-dire qu’elle doit logiquement procurer efficacité de refroidissement et silence.

D’ailleurs, à ce sujet, comment se comporte l’alimentation ?

Comme évoqué précédemment, c’est un Silent Wings qui équipe cette alimentation. Il est censé procurer une certaine efficacité de refroidissement tout en garantissant un minimum de bruit. Les mesures effectuées sont très proches de celles effectuées lors du test du Silent Wings 120mm en 7V, à savoir qu’il reste tout à fait inaudible lors d’une utilisation basique de l’ordinateur (bureautique, internet…).

Par contre, et lors d’une utilisation intensive de l’alimentation, il n’a pas été possible de mesurer le bruit de cette dernière, au vu de celui qui était engendré par les cartes graphiques dans les modes gourmands comme sous OCCT. Mais une chose est certaine : lorsque les cartes graphiques se taisaient, il n’était pas possible de remarquer un quelconque bruit émanant de l’alimentation, et s’il devait être le cas, il est fort probable que ce dernier n’ait pas dépassé les valeurs d’un Silent Wings sous 12V !

Autant dire que ça reste silencieux ! Avec une telle alimentation, l’utilisateur devra alors travailler le refroidissement des autres composants, et non de l’alimentation, qui à elle seule n’engendrera certainement pas de bruit audible ou inconfortable comme d’autres sources (ventirad de processeur, cartes graphiques, ventilation propre de la tour…). Rien de surprenant sachant que généralement les alimentations be quiet! sont produites par Topower qui fabrique également les Tagan et quelques OCZ, entre autres, qui associées au refroidissement confié à des Silent Wings, donnent un mélange efficace et résolument silencieux !

En quelque sorte, cette alimentation est tout sauf bruyante, car dans tous les cas elle se retrouvera en dessous du seuil de 40dB(A), limite de confort reconnue, car au dessus, il devient alors gênant ou agressif !

be_quiet_dark_power_pro_750w_p8/145



Les testsLa conclusion

Informations


  • Auteur : jeannot61
  • Nombre d'affichages de cette page : 1340
  • Publié le : 21/03/2010 à 13h08

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires